Luap

Dobra

(spa.RK / Modulor)

 date de sortie

16/11/2010

 genre

Electronique

 style

Dub / Electronica

 appréciation

 écouter

5 extraits MP3

 tags

Dub / Electronica / Luap / spa.RK

 liens

spa.RK
Modulor
Luap

 autres disques récents
Gratuit

(Ego Twister)
Resina
s/t
(130701)
Altars Altars
Small Hours
(Home Normal)
Monty Adkins
Unfurling Streams
(Crónica Electronica)

Avec son nombre réduit de sorties (deux ou trois par an, grand maximum), spa.RK parvient quand même à poursuivre un travail de défrichage non négligeable. Nouvel exemple avec Dobra, premier album de Luap, musicien que le label barcelonais avait déjà mis en valeur il y a trois ans, sur un split 10" partagé avec Expanding Records. À l’époque, le morceau de Paul Herrera ne nous ayant pas fortement marqué, reste à espérer que le passage au long-format permettra d’appréhender avec plus de certitude cet artiste.

De fait, tout au long d’un album uniquement disponible en vinyle, l’Espagnol installe une forme de micro-dub qui se prête impeccablement à la lecture par la pointe de lecture parcourant les étroits sillons du LP transparent. Convoquant les traditionnelles rythmiques légèrement réverbérées (Beddi, Tailallarin) et atmosphère industrieuse (Esto, Remo), Luap emprunte également quelques éléments electronica (les pulsations percussives de Getsong 11, la granulosité des ingrédients de Final de Pan) avant d’enrober le tout dans un tempo alangui (Go Prez).

La bonne alternance entre titres plutôt orientés dub et ceux axés electronica et la relative brièveté des morceaux (douze en tout pour trente-sept minutes) permet à Dobra de dérouler son propos avec suffisamment d’intérêt pour l’auditeur. Celui-ci peut alors remarquer les notes, type vibraphone digitalisé, de Wonder ou la combinaison rythmiques sourdes-notes graciles d’Alegra. Bref, autant de points positifs qui nous font ressortir convaincus de ce premier album.

François Bousquet
le 02/03/2011

À lire également

Edu Comelles
Agost
(spa.RK)
Bradien
Linden
(spa.RK)
EEDL
Everse
(spa.RK)