Wil Bolton

Time Lapse

(hibernate / Import)

 date de sortie

29/11/2010

 genre

Electronique

 style

Ambient

 appréciation

 écouter

9 morceaux complets en streaming

 tags

Ambient / CHEjU / hibernate / Wil Bolton

 liens

CHEjU
hibernate
Wil Bolton

 autres disques récents
Luminance Ratio
Honey Ant Dreaming
(Alt.Vinyl)
Extreme Precautions
I
(In Paradisum)
Lawrence English + Stephen Vitiello
Fable
(Dragon’s Eye Recordings)
Eluvium
False Readings On
(Temporary Residence Ltd)

Comme plusieurs artistes électroniques, Wil Bolton, après de nombreuses sorties sous pseudonyme (CHEjU) ou de participations à des groupes (Anzio Green, Biotron Shelf), passe à l’épreuve du disque sous son nom personnel. Et, comme souvent dans cette hypothèse, il fait ce choix pour proposer un album assez différent de ce qu’il peut offrir dans ses autres configurations. Ici, c’est donc une ambient arythmique que compose l’Anglais d’ordinaire habitué aux climats electronica et IDM.

Nappes chromatiques et rares touches mélodiques sont donc au programme de ces neuf morceaux qui se veulent, on ne sera pas surpris, évocateurs et souvenirs de voyages et de découvertes. Dans cette optique, field recordings et captation de sons (un café dans une ville anglaise, une station de train berlinoise, une vallée coréenne) sont convoqués pour une combinaison qui fait régulièrement ses preuves (le chamarré Collapsed Chimes) même si, parfois, elle virerait presque à la caricature (le faussement anxiogène Slate avec son atmosphère se voulant lugubre et ses cris de corbeaux).

Par ailleurs, une guitare peut s’immiscer dans l’ensemble et, distillant quelques arpèges, proposer une autre tonalité (Corrosion ou le plus cristallin Nylon). De même, quand des lames de métallophones sont frappées, Bolton réussit à mêler teintes mélancoliques britanniques et réminiscences est-asiatiques (Mureung). Alternant formes brèves (quatre titres sous les trois minutes) et morceaux plus longs (deux dépassant les huit minutes), l’Anglais parvient ainsi, dans les unes comme dans les autres, et même si les seconds se prêtent mieux au style sélectionné, à se faire convaincant et justifier pleinement l’existence de ce premier album sous son nom propre.

François Bousquet
le 15/03/2011

À lire également

CHEjU
Broken Waves
(Boltfish Recordings)
V/A
Mercury Scales
(Boltfish Recordings)
Wil Bolton
Under A Name That Hides Her
(hibernate)