Duo 505

Walzer Oder Nicht

(Morr Music / La Baleine)

 date de sortie

21/01/2011

 genre

Electronique

 style

Electronica

 appréciation

 écouter

Whirligig Beetle Party (RealAudio complet)

 tags

Bernhard Fleischmann / Duo 505 / Electronica / Morr Music

 liens

Bernhard Fleischmann
Duo 505
Morr Music

 autres disques récents
Matt Christensen
Honeymoons
(Miasmah)
Giulio Aldinucci
Goccia
(Home Normal)
Automatisme
Momentform Accumulations
(Constellation)
Gratuit

(Ego Twister)

De retour sur Morr Music après une incartade chez Konkord, Duo 505 annonce, pour son troisième album, vouloir se départir du tout-électronique pour intégrer plus encore que par le passé des instruments réels. Dès le morceau d’ouverture, un exemple nous en est donné avec la relecture de Facing It, titre que l’on trouvait sur leur premier long-format : les sonorités grésillantes ont disparues, laissant place à une guitare acoustique chargée de la mélodie. Dans le même temps, la batterie semble vouloir adopter une position moins voyante, plus feutrée, à base de jeu aux balais. Les morceaux suivants confirment cette inflexion avec cependant la réserve qu’on a parfois l’impression que les instruments ne jouent pas forcément ensemble, adoptant chacun son propre tempo (le morceau-titre) ou étant comme trop éloignés les uns des autres (dans Whirligig Beetle Party la mélodie électronique contre la guitare électrique, par exemple).

Ce sentiment d’entendre des instrumentaux de guingois dure en réalité pendant toute la première moitié du disque, tout juste atténué par la ballade When Morning Comes, un peu trop doucerette pour véritablement marquer. Et puis, sur ce qu’on pourrait appeler la « face B » de l’album, Bernhard Fleischmann et Herbert Weixelbaum se trouvent et livrent alors cinq derniers titres pleinement convaincants. À débuter par Taxi Nach Leipzig et 3sids, belles réussites du disque, à la fois entraînants et complexes, parfaitement équilibrés entre guitare électrique et apports électroniques. De même, dans Haps et Pierre en Espagne, la six-cordes (acoustique dans le premier nommé, électrique dans le second) s’accorde avec le reste des instruments, comme si les soucis du début de disque paraissaient bien loin. Bref, on l’aura compris, nous concentrerons nos prochaines écoutes sur cette seconde moitié d’album.

François Bousquet
le 10/04/2011

À lire également

26/11/2002
Ms. John Soda - Static -
(Glaz’Art)
Duo 505
Another Illusion
(Konkord)
Lali Puna
Our Inventions
(Morr Music)
10/11/2005
Masha Qrella / Bernhard
(Stuk)