Deaf Center

Owl Splinters

(Type / Import)

 date de sortie

10/02/2011

 genre

Electronique

 style

Ambient / Néo-Classique

 appréciation

 écouter

8 morceaux complets (via SoundCloud)

 tags

Ambient / Deaf Center / Néo-Classique / Svarte Greiner / Type

 liens

Deaf Center
Type

 autres disques récents
Luminance Ratio
Honey Ant Dreaming
(Alt.Vinyl)
Extreme Precautions
I
(In Paradisum)
Lawrence English + Stephen Vitiello
Fable
(Dragon’s Eye Recordings)
Eluvium
False Readings On
(Temporary Residence Ltd)

Bien que cela fasse cinq ans et demi que Deaf Center n’avait pas sorti de disque, on avait l’impression de ne pas avoir quitté le duo. Peut-être parce qu’entre le label Miasmah qu’il gère et son projet solo, Svarte Greiner, Erik Skodvin, moitié du groupe, donne régulièrement de ses nouvelles. Justement, avec les sorties Miasmah et les disques de Svarte Greiner, on est habitué à une ambient composite et ténébreuse, à la limite de la formule par moments.

Heureusement, ici et par rapport à l’album précédent, les Norvégiens rendent nettement plus présents deux instruments classiques : le violoncelle et le piano. Joué par Erik Skodvin, le premier vient assombrir un peu plus les textures créées par ailleurs (Divided, Hunted Twice) ou confère une dimension presque free avec ses interventions décadrées (Animal Sacrifice). En revanche, le second, touché par Otto A. Totland, apporte une coloration plus délicate (Time Spent, Fiction Dawn). Avec une alternance savamment distribuée entre l’un et l’autre, ces deux instruments permettent au duo de s’extirper d’une simple ambient opaque.

Et, de fait, même quand un morceau comme New Beginning (Tidal Darkness) débute de la sorte, le clavier intervient en son milieu pour, à la manière de gouttes de pluie, venir transpercer les noires couches sonores. Ou, inversement, The Day I Would Never Have commence par des notes de piano avant d’évoluer vers un magma plus dense puis de revenir des terres plus apaisées. Bref, on obtient un album plus varié et moins homogène qu’appréhendé.

François Bousquet
le 14/04/2011

À lire également

B/B/S/
Coltre / Manto
(Midira Records)
Indignant Senility
Plays Wagner
(Type)
21/03/2009
Brussels Electronic (...)
(Bozar)
08/11/2011
Svarte Greiner / Alexande
(Espace B)