Mark Fell

UL8

(Editions Mego / La Baleine)

 date de sortie

15/12/2010

 genre

Electronique

 style

Expérimental / Minimal

 appréciation

 écouter

The Occultation Of 3C 273 [I]

 tags

Editions Mego / Expérimental / Mark Fell / Minimal / SND

 liens

Editions Mego
Mark Fell

 autres disques récents
Lawrence English + Stephen Vitiello
Fable
(Dragon’s Eye Recordings)
Eluvium
False Readings On
(Temporary Residence Ltd)
Teruyuki Nobuchika
Still Air
(Oktaf)
Zane Trow
The Transient Implosion
(Room40)

Après Multistability chez Raster Noton dont nous parlions voici deux semaines, nous revenons comme promis sur le cas Mark Fell avec ce nouvel album, sorti deux semaines plus tard chez Editions Mego. Il s’agit une nouvelle fois d’expérimentations assez extrêmes en terme de minimalisme.

Ce nouveau disque tire son titre de la référence d’une paire d’enceinte, les Celestion UL8 que le frère de Mark Fell s’était acheté alors que ce dernier était encore gamin. C’est sur ces haut-parleurs que Mark Fell a écouté ses premiers disques de musique électronique (Human League, Fad Gadget, Kraftwerk), marquant définitivement l’adolescent d’alors.
L’album est divisé en 3 parties distinctes, elles-mêmes découpées en plusieurs pistes. Un découpage qui reflète la manière dont ces pièces ont été composées, mais l’album se révèle être plutôt homogène. Sans rentrer dans des détails trop techniques (les personnes véritablement intéressées achèteront le disque), disons que chaque section est composée en suivant les mêmes contraintes techniques : il s’agit par exemple du réglage de paramètres quasi mathématiques des générateurs sonores, du réglage du panoramique sur The Occultation Of 3C 273, ou du choix de la forme d’onde et du nombre de canaux sur Vortex Studies.

Quelques soient les choix opérés, le résultat est bien souvent assez proche, et il pourra parfois paraitre ludique. Il est en effet assez amusant d’écouter ces tonalités, purement électroniques, précises, sèches et métallisées, subir des effets de syncope, avoir le hoquet avec des variations de fréquence, des effets de filtre afin d’apporter un peu de variété. Après 4 titres que l’on considèrera comme des études, le dernier morceau que The Occultation Of 3C 273 passera pour une mise en pratique, plus musicale, avec textures grésillantes et claps tout droit sortis d’une boite à rythme.
Sur Vortex Studies la recherche se porte plus sur la matière sonore que la composition. On trouve ici de petits sons entre le sifflement et le grésillement qui subissent des oscillations apparemment irrégulières mais pourtant très certainement calculées. Nous n’avons pas d’explication concernant la troisième et dernière partie intitulée Acids In The Style Of Rian Treanor, mais on retrouve ici encore un jeu de textures grésillantes et rapides frétillements rythmiques sur 7 pistes et 1-2mn.
Perdue au fin fond de l’album, Death Of A Loved One est une piste à part qui passe elle aussi pour une mise en pratique de ces expérimentations, mêlant étranges zigouigouis nasillards et jolies nappes, amples, donnant une toute autre lecture de cette musique.

Tout comme Multistability, UL8 reste un disque très pointu, peut-être même encore un peu plus difficile d’accès. À conseiller avant tout aux fans de l’artiste ou d’expérimentateurs tels que Florian Hecker.

Fabrice ALLARD
le 19/05/2011

À lire également

Anthony Pateras & Robin Fox
End of Daze
(Editions Mego)
14/06/2001
Curd Duca - Vladislav
(SonarMacba)
Keith Fullerton Whitman
Generators
(Editions Mego)
Pita
Get Out
(Editions Mego)