Rene Hell

The Terminal Symphony

(Type / Import)

 date de sortie

25/03/2011

 genre

Electronique

 style

Expérimental

 appréciation

 écouter

10 morceaux complets (via SoundCloud)

 tags

Expérimental / Rene Hell / Type

 liens

Type

 autres disques récents
Extreme Precautions
I
(In Paradisum)
Lawrence English + Stephen Vitiello
Fable
(Dragon’s Eye Recordings)
Eluvium
False Readings On
(Temporary Residence Ltd)
Teruyuki Nobuchika
Still Air
(Oktaf)

Du titre de l’album à son visuel, tout semblait clairement indiquer que Rene Hell allait délaisser l’ambient-expérimentale de son premier long-format pour se tourner vers une musique plus proche du néo-classique. En vérité, pour ce second album sur Type, il faut entendre « classique » dans le sens de « plus resserré », avec mise de côté des longues plages et des nappes au profit de compositions plus ouvertement mélodiques. Si les synthés n’ont pas disparu, ils n’opèrent à l’évidence plus dans le même registre, développant ici un propos plus primesautier (Es, Lighthouse Marvel). À l’unisson, le reste de l’instrumentation s’ébroue dans des expérimentations légères quasi-récréatives (Juillard Op. 66).

Par ailleurs, les poussées opaques ont laissé place à des atmosphères plus industrielles et métalliques (Baroqueworks Ensemble Coda) avec lesquelles on ne perd rien, bien au contraire, en caractère anxiogène. Enfin, Jeff Witscher sait aussi conserver de la place pour un morceau arythmique, fait de conjonction d’accords de synthé lumineux (le bien-nommé Adagio). Dans l’ensemble, cette forme de diversification à laquelle nous assistons sonne plutôt positivement et permet d’envisager sous un autre jour un artiste qui, jusqu’à présent, ne nous avait pas véritablement touché, sur disque comme sur scène.

François Bousquet
le 07/06/2011

À lire également

Sylvain Chauveau
S.
(Type)
Goldmund
Corduroy Road
(Type)
The North Sea
Bloodlines
(Type)