Logreybeam

Perhaps

(Les Enregistrements Variables / Import)

 date de sortie

26/04/2011

 genre

Rock

 style

Folk

 appréciation

 écouter

10 morceaux complets (via SoundCloud)

 tags

Folk / Les Enregistrements Variables / Logreybeam

 liens

Logreybeam
Les Enregistrements Variables

 autres disques récents
Giulio Aldinucci
Goccia
(Home Normal)
Automatisme
Momentform Accumulations
(Constellation)
Gratuit

(Ego Twister)
Resina
s/t
(130701)

Avec un premier album vieux de six ans et demi (ressorti remasterisé l’an passé en mp3 par Camomille), on commençait à se demander si on aurait un jour des nouvelles de Logreybeam. Comme, dans le même temps, Yasume, le duo que Gabriel Morley forme avec John Twells, est silencieux depuis 2005, l’espoir semblait bien mince. Et c’est au détour de pérégrinations sur la toile que l’on apprit la sortie d’un nouveau long-format du Californien, paraissant sur un petit label canadien, en format CDr avec pochette cartonnée et limité à 150 exemplaires.

Musicalement, Logreybeam a complètement délaissé l’electronica d’It’s All Just Another Aspect Of Mannerism pour se tourner vers une forme entre folk et néo-classique avec changement d’instrument d’un morceau à l’autre : piano, accordéon, clarinettes, mélodica, saxophone, Glockenspiel, violoncelle, guitares, basse, clavinet. Ajoutons à cela quelques sons enregistrés dans des cafés européens typiques (Melody Pines) ainsi que des vocalises et on obtient un ensemble qui sera assez vite familier aux amateurs de ce que peut faire Matt Elliott sous son nom propre, mâtiné de quelques incursions foutraquo-balkaniques (Roma Dance Party).

Assurément sincère et touchant, Perhaps souffre néanmoins de la comparaison précitée, arrivant plusieurs années après l’Anglais, sans faire forcément preuve du lyrisme nécessaire à ce parti-pris stylistique, n’emportant pas suffisamment l’auditeur (la relative brièveté des morceaux - trois minutes vingt de moyenne - n’aidant en rien). Partant, on préfère relever d’autres aspects de l’album, et notamment sa capacité à aller vers des terrains plus « différents » comme This Torment And This Thought dans lequel Julien Neto récite ce qui ressemble à des formules mathématiques ou My Own Home (reprise au piano et clarinette de la chanson qui clôt Le Livre de la Jungle).

François Bousquet
le 29/06/2011

À lire également

Logreybeam
False Start (EP)
(False Industries)
Muhr
Dream Dictionary
(Les Enregistrements Variables)
V/A
Silva
(Miasmah)