Siestes Electroniques 2011 : DJ Tron / Shangaan Electro

 date du concert

23/06/2011

 salle

Prairie des Filtres,
Toulouse

 tags

Festival des Siestes Electroniques 2011 / Prairie des Filtres

 liens

Festival des Siestes Electroniques 2011

 dans la même rubrique
15/09/2016
Quentin Sirjacq
(Maison Rouge)
05/09/2016
Chris Watson
(Fondation Cartier)
24/08/2016
Spring.Fall.Sea
(Pop In)
14/07/2016
Concert-surprise
(Blockhaus DY10)

Pour la huitième année consécutive, EtherREAL vient à Toulouse à l’occasion des Siestes Électroniques. En fait on y vient de moins en moins pour la musique, et de plus en plus pour l’ambiance, le soleil, le cadre, la bière et la bonne bouffe, l’occasion aussi d’y retrouver quelques amis et de faire un break avec le speed parisien.
Cette année il s’agissait également des 10 ans des Siestes Électroniques, un mini événement pour ce festival qui a su rester familial tout en attirant de plus en plus de monde. On avait plus ou moins prévu de faire le déplacement pour cet anniversaire, quelle que soit la programmation, arrivant même sur place en aveugle puisque l’on connaissait seulement Aymeric Hainaux, annulé à la dernière minute.

Pour ces dix ans, le principe a légèrement changé puisque le festival commence dès le jeudi à la Prairie des Filtres avec des concerts gratuits. Deux lives jeudi et vendredi, puis les quatre concerts habituels par jour durant le week-end.
On arrivera tranquillement sur place vers 18h15, alors que la prairie est baignée du son de Radio Campus. Il faut le savoir, à Toulouse on prend son temps, on prend une bière, on s’allonge dans l’herbe et on attend que ça se passe. Les animateurs n’arrêtent pas de nous parler de DJ Tron, annoncé comme un événement, le jeune DJ est d’ailleurs interviewé avant de monter sur scène.
Difficile de dire si le récent partenariat avec le musée du quai Branly y est pour quelque chose, mais cette première journée aurait plutôt du s’intituler les Siestes Tropicales. La météo est encore un peu timide, mais la programmation est très axée sur l’influences des musiques africaines. On s’attendait à une véritable fusion entre rythmiques tribales et moyens électroniques, mais le set de DJ Tron nous apparaîtra comme une compilation de musiques du monde avec parfois, trop rarement, des rythmiques électro-minimale en guise de base à des chants et musiques africaines. Une bonne surprise sur la fin, mais on restera globalement en dehors de ce premier set.

On enchaîne avec "Shangaan Electro", un genre musical venu d’Afrique du Sud, inventé par Nozinja, l’artiste présent ce soir. Le principe est en fait assez basique : reprendre le principe du Shangaan Disco, accélérer le tempo et remplacer les guitares par des orgues et mélodies de marimba. Bien souvent chanté, le Shangaan Electro est avant tout une musique de danse et très rapidement le public de la Prairie des Filtres répond présent.
Sur scène, des danseurs masqués aux costumes colorés, Nozinja qui fait le MC, mais passé la surprise et l’amusement lié à la légèreté de cette musique, on s’ennuiera par manque de renouvellement puisque tous les morceaux sont construits selon la même principe. On bout d’une quarantaine de minutes on abandonnera et on ira se consoler avec une Grolsch.

Fabrice ALLARD
le 25/06/2011

À lire également

25/06/2011
Siestes Electroniques
(Prairie des Filtres)
26/06/2011
Siestes Electroniques
(Prairie des Filtres)
24/06/2011
Siestes Electroniques
(Prairie des Filtres)