Fourcolor

As Pleat

(12k / Metamkine)

 date de sortie

03/05/2011

 genre

Electronique

 style

Ambient

 appréciation

 écouter

2 morceaux complets en streaming

 tags

12k / Ambient / FilFla / Fourcolor / Keiichi Sugimoto

 liens

FilFla
12k

 autres disques récents
Matt Christensen
Honeymoons
(Miasmah)
Giulio Aldinucci
Goccia
(Home Normal)
Automatisme
Momentform Accumulations
(Constellation)
Gratuit

(Ego Twister)

Alors que ses productions sous le pseudonyme FilFla se font de moins en moins convaincantes (à tel point qu’on n’a pas ressenti le besoin d’évoquer ici Sound Fiction paru en décembre dernier), c’est avec impatience qu’on se projette dans l’écoute d’un nouvel album de Fourcolor. De fait, ce projet de Keiichi Sugimoto nous a toujours intéressés, et particulièrement pour ses sorties sur 12k.

Il s’agit cette fois-ci du troisième album du Japonais sur le label new-yorkais qui fait une nouvelle fois office d’hôtel idéal pour une musique fondée sur des bribes de notes de guitare préparée et de travaux sur les harmoniques, mariés avec quelques glitchs d’arrière-plan et des tremblotements rythmiques divers. Quelques éléments plus acérés peuvent parfois affleurer à la surface (Bleach Black) ou, à l’inverse, des notes de clavier (Frosted Mint), voire la lointaine voix de Moskitoo (Quiet Gray 1), mais jamais l’atmosphère générale ne se départira de ce sentiment de délicatesse fragile et lumineuse que composent les matériaux usités par Fourcolor.

Alors qu’on imaginait ce programme se dérouler jusqu’au bout du disque, petit changement de braquet en milieu d’album avec la présence des neuf minutes de Carmine Fall, davantage portées sur le traitement de nappes. Ensuite, Ecru Diver opte pour des inflexions dub (rythmiques caractéristiques, tonalités typiques, réverbération de l’ensemble) qu’on ne soupçonnait pas entendre un jour sur un disque de Fourcolor. Nonobstant un retour aux fondamentaux sur les trois derniers titres de l’album, Keiichi Sugimoto aura donc brillamment démontré qu’il sait évoluer en dehors de son pré carré traditionnel.

François Bousquet
le 06/07/2011

À lire également

Minamo
Durée
(12k)
Illuha
Interstices
(12k)
Murralin Lane
Our House Is On The Wall
(12k)
Giuseppe Ielasi
Aix
(12k)