Ritualz / Unison

 date du concert

21/06/2011

 salle

International,
Paris

 tags

International / Ritualz / Unison

 liens

International
Unison
Ritualz

 dans la même rubrique
29/11/2016
Moskus
(Maison de Norvège)
07/11/2016
Melmac
(Pop In)

Il est bien rare que l’on se fasse une sortie musicale pour la fête de la musique, la faute à un programme généralement assez peu alléchant. Cette année pourtant nous avions prévu d’aller à l’International qui proposait une affiche plutôt excitante pour les fans de la scène witch house. C’était surtout l’occasion pour nous de revoir Unison, suite au gros coup de cœur que nous avions eu pour ce duo en janvier au Scopitone. Histoire de parfaire notre culture du genre, Ritualz était là en tête d’affiche.

Grosse mauvaise surprise du jour, alors que Unison arrivent sur scène, ils découvrent que leur laptop n’est pas là. Instant de panique, rapides recherches de part et d’autre avant de se rendre à l’évidence : leur ordinateur a été volé quelques minutes avant le début d’un concert qui sera annulé par la force des choses.
Stupeur et incompréhension devant ce genre de comportement, le groupe ayant du coup perdu une grosse partie de son travail.

On retourne donc prendre l’air et on constate que l’International est loin d’être bondé comme on le craignait. La fête de la musique se fête avant tout à l’extérieur.

Vers 22h15, Ritualz (†‡† pour les intimes) débute son concert. Découvrant le bonhomme, on se fera tout d’abord la remarque qu’il n’a pas la tête de l’emploi. Cette musique étant assez typée, on s’imaginait tout de suite un look fort, une mise en scène évocatrice, mais rien de tout ça. Tout juste une projection avec ce fameux signe cabalistique, et un geek derrière son laptop (oui, osons le cliché !).
La musique est sans grande surprise pour qui connait déjà cette scène, ou a déjà écouté quelques titres sur Youtube, Soundcloud ou Bandcamp. Des rythmiques lourdes, martiales, des nappes synthétiques puissantes, affirmées, et une voix complètement brouillées. On y retrouve des influences shoegaze (cette façon de mêler les sons en un épais magma sonore), des bribes de Fever Ray (l’ambiance, le chant en "chewing gum") et des boites à rythme d’un autre temps. Le style est bien marqué mais Ritualz s’en démarque aussi parfois avec des sonorités plus claires, des mélodies évidentes et au bout de quelques morceaux un décollage rythmique laissant entrevoir des influences techno, avec quelques pistes clairement taillées pour danser.

JPEG - 83 ko
Mélanie (Unison)

_Et puis nous avons eu une petite surprise bien agréable, surtout quant on repense aux circonstances dans lesquelles s’est déroulée cette soirée. En effet au milieu de son set, Ritualz invite Julien et Mélanie de Unison à le rejoindre sur scène. Une collaboration logique avec un morceau qui trouvera tout à fait sa place au milieu du set du Mexicain.

On sortira de cette soirée content d’avoir vu Ritualz même si on verra assez rapidement les limites du genre, et un peu triste pour Unison même si la sortie de l’album reste prévue pour la rentrée. On aura d’autres occasions de les voir sur scène.

Fabrice ALLARD
le 14/07/2011

À lire également

Ritualz vs Fostercare
Ritualz vs Fostercare
(Robot Elephant Records)
10/09/2011
Unison / La Chatte / (...)
(Flèche d’Or)
13/01/2011
Unison / Phoebe Jean (...)
(Scopitone)
23/04/2013
Unison / Kim Ki O / (...)
(Point Ephémère)