Taylor Deupree + Marcus Fischer

In A Place Of Such Graceful Shapes

(12k / Metamkine)

 date de sortie

13/09/2011

 genre

Electronique

 style

Ambient / Minimal

 appréciation

 écouter

Extrait MP3

 tags

12k / Ambient / Marcus Fischer / Minimal / Taylor Deupree

 liens

12k
Marcus Fischer

 autres disques récents
Gratuit

(Ego Twister)
Resina
s/t
(130701)
Altars Altars
Small Hours
(Home Normal)
Monty Adkins
Unfurling Streams
(Crónica Electronica)

À croire que Taylor Deupree veut absolument sortir des disques partagés avec tous les musiciens proches de lui (musicalement ou, plus directement, signés sur son label). En effet, après Savvas Ysatis, Richard Chartier, Frank Bretschneider, Kenneth Kirschner, Christopher Willits ou Stephan Mathieu, c’est au tour de Marcus Fischer (auteur l’an passé d’un très bon premier album sur 12k) de publier un album en collaboration avec le musicien new-yorkais.

Précisément, à rebours d’une pratique voulant que les artistes s’échangent des fichiers sons par-delà mers et kilomètres, c’est en se retrouvant dans cette ville que les deux musiciens ont composé cet In A Place Of Such Graceful Shapes, sorti sous forme de CD accompagné d’un 7", le tout disposé dans une très belle boîte magnifiée d’une photographie de Deupree. Comme on pouvait l’imaginer, chacun des deux États-uniens apporte sa pierre à l’édifice, Deupree étant plutôt dévolu aux sons micro-électroniques et textures tandis que Fischer s’emploie à faire revivre des vieux ustensiles ou à utiliser des instruments divers.

Pas forcément aussi cérébral qu’on pourrait le penser, le résultat, a fortiori avec sa forme d’un morceau unique de cinquante minutes, relève davantage du voyage introspectif, marqué par cette ambient cotonneuse dans laquelle il est fort agréable de se plonger. S’y plonger sans pour autant s’endormir car on raterait les incursions passagères de quelques bribes musicales, de quelques accords de guitare pincée ou notes de clavier au toucher délicat, de quelques bruits type gouttes d’eau qui s’insèrent idéalement dans cet ensemble particulièrement recommandable.

François Bousquet
le 21/11/2011

À lire également

17/04/2004
Festival Avril.Dot : (...)
(Confluences)
Seaworthy + Taylor Deupree
Wood, Winter, Hollow
(12k)
Taylor Deupree + Eisi
Every Still Day
(Noble)