Minamo

Documental

(Room40 / Import)

 date de sortie

30/09/2011

 genre

Rock

 style

Ambient / Free

 appréciation

 écouter

Bound Letters (morceau complet via SoundCloud)

 tags

Ambient / FilFla / Fourcolor / Free / Keiichi Sugimoto / Minamo / Room40

 liens

FilFla
Room40

 autres disques récents
Lawrence English + Stephen Vitiello
Fable
(Dragon’s Eye Recordings)
Eluvium
False Readings On
(Temporary Residence Ltd)
Teruyuki Nobuchika
Still Air
(Oktaf)
Zane Trow
The Transient Implosion
(Room40)

Alors qu’il nous avait laissé sans nouvelles de lui pendant plusieurs années, le quatuor Minamo sort, avec ce Documental, son deuxième album en dix-huit mois (et encore, il faut ajouter, dans l’intervalle, un long-format partagé avec Lawrence English). À l’instar de ce dernier disque, c’est sur Room40 qu’est publié ce nouvel album sur lequel on retrouve cette capacité des Japonais à faire coexister textures électroniques minimales en arrière-plan et interventions d’instruments réels (guitare, piano, vibraphone) à l’avant-scène.

La luminosité des premières comme des secondes permet au groupe de proposer des titres à la délicatesse certaine, sentiment encore renforcé quand sont utilisées clochettes, rivière, crotales et autres percussions aux sonorités scintillantes (Bound Letters). Afin de ne pas rester uniquement dans des fréquences aigues et de sortir un peu d’une coloration qui pourrait paraître artificiel, un violoncelle apporte de temps à autre liant et profondeur aux compositions de Minamo. Mais c’est bel et bien cette dimension étincelante que s’évertue à mettre en avant la formation japonaise, des cordes métalliques pincées des guitares aux notes perlées de Glockenspiel en passant par la résonance même du piano.

Néanmoins, le quatuor sait également s’orienter vers des terres plus free, à l’image des deux derniers morceaux de l’album : Handbook traversé par un saxophone caractéristique et une guitare participant de manière très déliée, puis Paperweight, son violoncelle lancinant, ses notes de piano détachées et ses frappes sur les cymbales. Avec ces deux facettes, Minamo démontre une nouvelle fois ses grandes capacités et sa propension à ne pas lasser l’auditeur quand bien même le groupe livre des disques assez rapprochés.

François Bousquet
le 09/12/2011

À lire également

Asher
Untitled Landscapes 1 & 2
(Room40)
V/A
Bip-Hop Generation v.7
(Bip-Hop)
Chris Herbert
Constants
(Room40)
John Chantler
Even Clean Hands Damage The Work
(Room40)