Rencontres Internationales de Cinéma à Paris 2002

 réalisateur

Gus Van Sant

 date

du 07/11/2002 au 17/11/2002

 salle

Forum des Images,
Paris

 tags

Forum des Images / Gus Van Sant

 liens

Forum des Images

 dans la même rubrique
du 25/11/2017 au 03/12/2017
Entrevues - Festival International du Film de Belfort 2017 - (...)
(Cinémathèque Française)
du 04/10/2017 au 10/10/2017
Festival du Cinéma Allemand 2017
(L’Arlequin)
du 01/06/2017 au 11/06/2017
Quinzaine des Réalisateurs 2017 - Reprise de la sélection
(Forum des Images)
du 20/01/2017 au 29/01/2017
Festival Premiers Plans d’Angers 2017 - Reprise du Palmarès
(Forum des Images)

Lieu foisonnant de découvertes, les Rencontres internationales de cinéma à Paris sont chaque année l’occasion de voir quelques films marquants des derniers festivals mais aussi de faire le point sur les différentes filmographies mondiales.

On débuta par l’Extrême-Orient avec Camel(s) (Nakta (dul)) du Coréen Park Ki-Yong qui traite en noir et blanc et en 24h d’un couple illégitime. Entre longs plans, attention portée aux ombres et lumières et soin du cadre, on se trouve assez proche dans l’esprit de certains films de Chantal Akerman. Nettement plus intéressant dans sa seconde partie, ce long-métrage brille alors par son mutisme perturbant et ses silences pesants.

Place ensuite aux États-Unis avec How To Draw A Bunny qui, a priori s’avançait comme le documentaire arty de base : biographie de Ray Johnson (artiste-plasticien américain, inventeur du mail-art, contemporain et ami des artistes pop, ayant fréquenté la Factory), interventions de Roy Lichtenstein ou Christo, musique de Thurston Moore... Cependant, en montant son film comme les collages de Ray Johnson, John W. Walter parvient finalement à capter l’attention et à éviter les ornières inhérentes à ce type de projet.

Grosse hype de cette année, le dernier film en date de Gus Van Sant est avant tout une expérience plus qu’un film : deux personnages répondant au même prénom (Gerry) errent dans le désert pendant tout le film. Quête de soi et désir d’échapper à notre société aliénante sont bien évidemment les ressorts d’un film qui agace, voire ennuie, presqu’autant qu’il impressionne par son cadrage, la beauté de ses plans, la magie de ses travellings et ses superbes panoramiques.

Date de sortie :
- Gerry : 3 mars 2004

François Bousquet
le 20/11/2002

À lire également

du 26/05/2010 au 06/06/2010
Quinzaine des Réalisateurs
(Forum des Images)
du 31/10/2001 au 11/11/2001
Rencontres Internationale
(Forum des Images)
du 20/01/2012 au 29/01/2012
Festival Premiers Plans
(Forum des Images)