Quinzaine des Réalisateurs 2004 - Reprise de la sélection

 réalisateur

Katsuhito Ishii

 date

du 26/05/2004 au 01/06/2004

 salle

Forum des Images,
Paris

 tags

Forum des Images / Katsuhito Ishii

 liens

Forum des Images

 dans la même rubrique
du 26/05/2016 au 05/06/2016
Quinzaine des Réalisateurs 2016 - Reprise de la sélection
(Forum des Images)
du 22/01/2016 au 31/01/2016
Festival Premiers Plans d’Angers 2016 - Reprise du Palmarès
(Forum des Images)
du 28/11/2015 au 06/12/2015
EntreVues - Festival International du Film de Belfort 2015 - (...)
(Cinémathèque Française)
du 22/11/2014 au 30/11/2014
EntreVues - Festival International du Film de Belfort 2014 - (...)
(Luminor Hôtel de Ville)

En raison de la sélection, globalement jugée assez faible, de l’année passée, François Da Silva a été remplacé par Olivier Père, dont on connaît le goût pour le cinéma de genre, un peu arty, un peu série B. Précisément, The Taste of Tea (Cha no aji) de Katsuhito Ishii se veut une chronique familiale oscillant entre film expérimental avec collages visuels et blagues de potache et une certaine mélancolie. Si l’ensemble fonctionne par endroits, on peut aussi être parfois lassé de procédés trop ouvertement bricolés.

Pour son second film (après Scarlet Diva qu’on avait plutôt apprécié), Asia Argento adapte le livre autobiographique de JT LeRoy, parangon de littérature white trash des années 2000. Si le propos général du Livre de Jérémie (The Heart Is Deceitful Above All Things) s’avère particulièrement juste (crise de la famille, des liens sociaux, dérive des États-Unis), sa forme se révèle trop souvent tape-à-l’œil, à la limite de la complaisance même.

Avec un terreau peu éloigné, Jacob Aaron Estes réussit, pour sa part, un film autrement plus pertinent. De fait, Mean Creek parvient à conserver la force du propos de réalisateurs comme Larry Clark tout en épurant la forme : point de scènes sexuellement explicites, ni de violence parfois gratuite pour narrer cette histoire de vengeance entre collégiens. Tout est ici misé sur l’affrontement psychologique des personnages pour ce premier long-métrage extrêmement prometteur.

Revenir sur les années de dictature, vues par les yeux d’enfants, est une figure habituelle des cinéastes sud-américains. Avec Mon Ami Machuca (Machuca), c’est au tour d’Andres Wood de proposer sa variation avec une simple recette : l’amitié entre un gosse de riches et un gosse de pauvres dans le Chili du début des années 1970. Il en résulte un film à la fois tendre et dur en tirant juste ce qu’il faut sur la corde sensible.

Comme de coutume, la France est largement à l’honneur dans la sélection de la Quinzaine avec notamment la présence du nouveau film d’Emmanuel Mouret. Vénus et Fleur se veut une gentille comédie rohmérienne cousue de fil blanc, bien interprétée, dans laquelle les poncifs sont, exprès, surlignés à l’extrême afin de faire des personnages des archétypes. Plutôt inoffensif, le tout se laisse apprécier sans heurts.

Il y a cinq ans, Karnaval permettait à Thomas Vincent de prendre une bonne place parmi les espoirs du cinéma français, veine sociale. Avec Je suis un assassin, le réalisateur opte cette fois-ci pour un polar à la distribution classieuse (Cluzet, Giraudeau, Viard, Brochet, Chappey) qui débute très bien mais faiblit malheureusement dans son dernier tiers, laissant le spectateur avec une sensation mitigée.

Dates de sortie :
- Vénus et Fleur : 23 juin 2004
- Je suis un assassin : 11 août 2004
- Mean Creek : 29 septembre 2004
- Mon Ami Machuca : 19 janvier 2005
- Le Livre de Jérémie : 19 janvier 2005
- The Taste of Tea : 20 avril 2005

Fabrice ALLARD, François Bousquet
le 03/06/2004

À lire également

du 26/05/2016 au 05/06/2016
Quinzaine des Réalisateurs
(Forum des Images)
du 21/01/2005 au 30/01/2005
Festival Premiers Plans
(Forum des Images)
du 17/01/2003 au 26/01/2003
Festival Némo 2003 - (...)
(Forum des Images)