Retina.it

Randomicon

(Flatmate Music / Import)

 date de sortie

15/04/2011

 genre

Electronique

 style

Electronica / Industriel / Minimal

 appréciation

 tags

Electronica / Flatmate Music / Industriel / Minimal / Retina.It

 liens

Retina.It
Flatmate Music

 autres disques récents
Luminance Ratio
Honey Ant Dreaming
(Alt.Vinyl)
Extreme Precautions
I
(In Paradisum)
Lawrence English + Stephen Vitiello
Fable
(Dragon’s Eye Recordings)
Eluvium
False Readings On
(Temporary Residence Ltd)

Quelle surprise que de retrouver Retina.It en 2011 alors que nous les avions perdus de vue depuis 2005-2006 alors que nous suivions leur travail via leur label Mousike Lab. Le duo italien oscillait alors en fonction des albums entre une techno minimale et une electronica subtilement alambiquée, souvent très classe. Comme nous allons le voir le Retina.It de 2011 qui sort cette fois sur un label espagnol est d’un tout autre calibre, affirmé comme jamais.

Après une courte introduction à l’ambiance industrielle (Gravitational Collapse), le duo embraye sur une rythmique mécanique à base de sonorités brutes et samples vocaux tronqués, métallisés, distillant de subtiles influences hip-hop (These Attractors (Toten)). Mais la surprise atteint son apogée avec Randomicon que l’on croirait tout droit sorti d’une production Raster Noton. Les italiens gardent leur petite originalité en glissant quelques bleeps aquatiques au milieu d’une rythmique en clicks’n cuts, mais la suite de l’album confirme ce qui semble être la nouvelle direction empruntée par Retina.It.

Basses claquantes et cliquetis (Spherically Symmetric), froissements métalliques et drones industriels (A Model For Nonspherical Collapse), ou encore machines ronronnantes et rythmiques sèches ne sont pas sans rappeler Pan Sonic sur les morceaux suivants et tout particulièrement Equation For U ou Rotating Solutions. Le son est lourd, de brefs crachotements servent à marquer le tempo et les compositions répétitives évoluent au gré des ronronnements de machines, des synthés créés par Nicola Buono, moitié de Retina.It.
Et puis alors que l’on ne s’y attendait plus, Gamma Repeater arrive juste avant que l’album ne se termine. Petit bijou au tempo sautillant, joliment syncopé, aux éléments mélodiques inattendus, étonnants et élégants, faisant le pont avec les précédentes productions du duo italien.

Un disque qui saura séduire tout autant les fans de Raster Noton et de Pan Sonic, et qui devrait agréablement surprendre ceux qui connaissaient déjà Retina.It.

Fabrice ALLARD
le 26/12/2011

À lire également

12/12/2002
Batofar cherche italie :
(Batofar)
Resina
Opinio Omnium
(Mousike Lab)
Retina.It
S/t
(Mousike Lab)
V/A
Condominium
(Mousike Lab)