Zavoloka

Vedana

(Kvitnu / Import)

 date de sortie

21/04/2011

 genre

Electronique

 style

Electronica / IDM

 appréciation

 écouter

Album complet (Flash)

 tags

Electronica / IDM / Kvitnu / Zavoloka

 liens

Zavoloka
Kvitnu

 autres disques récents
Luminance Ratio
Honey Ant Dreaming
(Alt.Vinyl)
Extreme Precautions
I
(In Paradisum)
Lawrence English + Stephen Vitiello
Fable
(Dragon’s Eye Recordings)
Eluvium
False Readings On
(Temporary Residence Ltd)

Nous parlons du label Kvitnu depuis sa toute première sortie et notre enthousiasme n’ayant jamais été déçu nous continuons de suivre ce label, enfin reconnu lors des derniers Qwartz avec deux prix pour Sturqen et son Peste (cf notre chronique) et un prix pour le label (cf les Lauréats 2011). Parmi les artistes Kvitnu on trouve Zavoloka, une artiste notamment invitée à Présences Électronique, musicienne mais aussi responsable des somptueux packagings qui abritent les CD du label.

Vedana est un disque plutôt attendu puisqu’il s’agit du deuxième album d’une série consacrée aux quatre éléments. En 2007, le sublime Viter représentait l’air, et c’est donc 4 ans plus tard que sort la suite consacrée à l’eau. Quelques mois plus tôt la jeune ukrainienne sortait Svitlo, un EP étonnant qui dévoilait quelques éléments de ce nouvel album, clairement inspiré des traditions locales. Zavoloka s’est en effet appuyée sur le savoir de magiciens cosaques, ’Vedana’ est un ancien prénom ukrainien et le disque s’ouvre sur un Splendent Viscid Fluid enrichi de chants traditionnels ukrainiens que l’on retrouvera un peu plus tard sur Aureole Of Momentous Splash.

De Svitlo on retrouve un tempo marqué par des basses nasillardes, un élément marquant de cette nouvelle production, qui tend à durcir le ton alors que le disque laisse une impression de douceur et de luminosité. Nappes limpides et syncopes rythmiques sur Vivid Chains, synthés analogiques bouillonnants et tempo cradingue sur We Drank Water On Vehement Shore Of A Bright Life, des contrastes qui sont en fait omniprésents.
On ne saura dire si c’est le thème de l’eau qui en est la cause, mais Vedana en fait un peu trop au niveau joliesse. Tout ceci nous parait trop propre, trop limpide même si l’eau s’écoule au milieu de rocailles. Plus gênant, chaque piste semble construite selon les mêmes règles et l’ensemble finit par lasser. On retiendra toutefois Vedana Is Lead By Her Will pour sa douceur ambient et Aureole Of Momentous Splash pour sa relative noirceur, ses pulsations de basses quasiment mélodiques.

Vedana est un album d’electronica mélodique et lumineuse qui se démarque un peu grâce à son parti pris rythmique. On lui reprochera en revanche un petit manque d’inspiration et du coup un certain systématisme. On se consolera en réécoutant Viter qui avait peut-être placé la barre un peu trop haut...

Fabrice ALLARD
le 27/12/2011

À lire également

Plaster
Platforms
(Kvitnu)
v4w.enko
Harmonic Ratio
(Kvitnu)
Sturqen
Praga
(Kvitnu)
Kotra
Reset
(Kvitnu)