David Wenngren & Christopher Bissonnette

The Meridians Of Longitude And Parallels Of Latitude

(Home Normal / Import)

 date de sortie

04/11/2011

 genre

Electronique

 style

Ambient

 appréciation

 écouter

2 RealAudio complets

 tags

Ambient / Christopher Bissonnette / David Wenngren / Forestflies / Home Normal

 liens

Christopher Bissonnette
Forestflies
Home Normal
David Wenngren

 autres disques récents
Lawrence English + Stephen Vitiello
Fable
(Dragon’s Eye Recordings)
Eluvium
False Readings On
(Temporary Residence Ltd)
Teruyuki Nobuchika
Still Air
(Oktaf)
Zane Trow
The Transient Implosion
(Room40)

Lors de sa tournée en septembre dernier sous le nom de Library Tapes, David Wenngren avait proposé des morceaux proches, nous disait-il alors, de son futur album en commun avec Christopher Bissonnette. Voici donc venu le moment d’évoquer ce disque, qu’Home Normal nous livre enrubanné d’une pochette qui témoigne bien du propos de ce The Meridians of Longitude and Parallels of Latitude : une musique entre ambient et drone, prônant la plongée dans quelque chose d’opaque avec néanmoins une perspective plus lumineuse poignant au loin.

De fait, les textures combinées du Norvégien et du Canadien savent jouer sur les variations d’intensité et sur leur caractère évocateur afin de passer de morceaux assez riches à des pièces plus dépouillées dans lesquelles une seule nappe est au premier plan, travaillant sur la stéréo et sa dimension étincelante (In His Ghostly Heart). De même, la présence discrète de notes d’un clavier ouaté dans Their Hunted Expression véhicule une touche d’espoir qui ne se trouve pas complètement recouverte par les couches ambient.

En contrepoint, l’apport discret de quelques éléments micro-électroniques (les tous petits glitchs du début d’A Wild Tonic In The Rain, les souffles de Burn Like A Meteor And Leave No Dust), l’adjonction de sonorités proches du larsen, aux consonances métalliques ou saturées et la longueur des morceaux, travaillant dans la durée l’immersion de l’auditeur, renforcent l’aspect inquiétant de l’ensemble. Pris entre ces deux perspectives, on se trouve dépourvu de marge de manœuvre, contraint de se laisser porter par les cinq compositions de Wenngren et Bissonnette qui parviennent sans peine à démontrer ici leur complémentarité.

François Bousquet
le 23/01/2012

À lire également

Christopher Bissonnette
In Between Words
(Kranky)
Library Tapes
A Summer Beneath the Trees
(Make Mine Music)
Islands Of Light
Ruebke
(Home Normal)
Christopher Bissonnette
Pitch, Paper & Foil
(Kranky)