Letna

Adria

(SEM label / cd1d)

 date de sortie

16/05/2011

 genre

Electronique

 style

Ambient / Field Recordings / Acoustique

 appréciation

 écouter

Ecoute complète (Bandcamp)

 tags

Acoustique / Ambient / Field Recordings / Letna / SEM label

 liens

SEM label
cd1d
Letna

 autres disques récents
Lawrence English + Stephen Vitiello
Fable
(Dragon’s Eye Recordings)
Eluvium
False Readings On
(Temporary Residence Ltd)
Teruyuki Nobuchika
Still Air
(Oktaf)
Zane Trow
The Transient Implosion
(Room40)

Letna est le projet musical de Sasa Vojvodic, co-fondateur de SEM label, aux côtés d’Alexandre Navarro. C’est donc tardivement mais en toute logique qu’on le retrouve aujourd’hui sur le label français, après avoir publié son travail sur les précédentes entités digitales de SEM (Standard Klik Music et EKO Netlabel).

On ne connaissait Letna que de nom, mais on se faisait une certaine idée de la musique de cet artiste, une idée fausse peut-être liée à la consonance globalement électronique de SEM. Surprise donc en découvrant les guitares acoustiques, que l’on qualifierait même de dénudées, qui habitent cet album.
Notre première impression se fait sur Susica qui ouvre l’album sur un souffle crépitant, une nappe qui semble être créée par traitement de la guitare, et puis un mélange d’ébauches mélodiques à la six cordes et de field recordings incorporant quelques voix. L’ensemble apparaît à la fois flou et fragile, tout en étant précis et minutieux.

Au fil des morceaux, ce qui apparaît comme un jeu hésitant se rapproche en fait d’un fin découpage, d’une succession de cassures et d’accidents, composant des mélodies inaccessibles. Les souffles et chuintements quasi permanents proviennent quant à eux d’enregistrements ambiants, illustrant clairement une soirée à la campagne avec chants d’insectes sur Orjen ou Mont lovcen, tandis que par ailleurs c’est l’eau qui prend le dessus, avec un bruissement évoquant une fine pluie (Zajedno do kraja) ou plus clairement le bruit des vagues qui viennent s’écraser sur le rivage (Jadransko more ).

De bout en bout cet album nous fait penser à un tableau impressionniste. Letna reste dans l’évocation, il distille des idées, dépose de petites touches de lumière et laisse avec Adria un sentiment de douceur et de fluidité.

Fabrice ALLARD
le 19/01/2012

À lire également

Koutaro Fukui
Gently Touching The Conception
(SEM label)
Manrico Montero
Betweenness
(SEM label)
The Green Kingdom
S/t
(SEM label)
Saito Koji
Pop
(SEM label)