Serph

Winter Alchemy

(Noble / Import)

 date de sortie

18/11/2011

 genre

Electronique

 style

Electronica

 appréciation

 écouter

Noel (mp3 complet)

 tags

Electronica / Noble / Reliq / Serph

 liens

Noble
Serph

 autres disques récents
Luminance Ratio
Honey Ant Dreaming
(Alt.Vinyl)
Extreme Precautions
I
(In Paradisum)
Lawrence English + Stephen Vitiello
Fable
(Dragon’s Eye Recordings)
Eluvium
False Readings On
(Temporary Residence Ltd)

Tradition anglo-saxonne, le disque de Noël trouve ici une déclinaison nippone avec ce mini-album proposé par Serph, un peu plus d’un an après un album qui nous avait véritablement séduits. Malheureusement, comme souvent avec ce type de projet, la première moitié de ce mini-album n’échappe pas à la mièvrerie et à la candeur un peu nunuche des mélodies : relectures de Douce Nuit dans Noel et d’un traditionnel catalan dans Straat, instrumentation assez pauvre, proche d’une forme de muzak qu’on imagine très bien jouée dans le restaurant d’un hôtel international. Très loin des climats de son long-format précédent, le Japonais nous semblait égaré dans une entreprise relevant presque de la blague potache tellement elle versait dans la caricature.

Néanmoins, la seconde moitié de Winter Alchemy relève le niveau avec des morceaux plus intéressants car plus foutraques, superposant les pistes mélodiques, intégrant des rythmiques plus soutenues et, surtout, délaissant les lignes chromatiques qu’on entend déjà partout en période de fêtes. Pour autant, avec en fil rouge son clavier aux sonorités loungo-émolliantes, ce mini-album s’avère assez dispensable et on préférera amplement se retourner vers Vent.

François Bousquet
le 07/02/2012

À lire également

Serph
El Esperanka
(Noble)
Serph
Plus Ultra
(Noble)
Yasushi Yoshida
Little Grace
(Noble)