Rencontres Internationales de Cinéma à Paris 2001

 réalisateur

Mathieu Amalric

 date

du 31/10/2001 au 11/11/2001

 salle

Forum des Images,
Paris

 tags

Forum des Images / Mathieu Amalric

 liens

Forum des Images

 dans la même rubrique
du 26/05/2016 au 05/06/2016
Quinzaine des Réalisateurs 2016 - Reprise de la sélection
(Forum des Images)
du 22/01/2016 au 31/01/2016
Festival Premiers Plans d’Angers 2016 - Reprise du Palmarès
(Forum des Images)
du 28/11/2015 au 06/12/2015
EntreVues - Festival International du Film de Belfort 2015 - (...)
(Cinémathèque Française)
du 22/11/2014 au 30/11/2014
EntreVues - Festival International du Film de Belfort 2014 - (...)
(Luminor Hôtel de Ville)

Deux films français pour commencer ce panorama uniquement européen des 7es Rencontres Internationales de Cinéma à Paris avec tout d’abord le deuxième long métrage de Mathieu Amalric. Dans Le Stade de Wimbledon, une jeune femme (Jeanne Balibar) s’interroge sur la personnalité d’un pseudo-écrivain italien, mort il y a une quinzaine d’années. Au cours de son périple, qui l’emmène de Trieste à Londres, elle fait la connaissance de proches et amis du disparu. Alors que le film joue principalement sur l’absence, l’errance, les interstices, les temps morts et se fait assez intéressant de ce point de vue, il souffre parfois d’une impression que tout cela paraisse un peu vain. Plastiquement, on put également noter un travail sur les lignes quelles qu’elles soient (de chemin de fer, à haute tension, de tramway, de court de tennis, etc...).
Néanmoins, le problème majeur vient du scénario (qui, en fait, se borne à adapter le roman du même nom en substituant seulement à l’homme une femme comme héros) : on ne voit pas très bien où tout cela mène et on a parfois le sentiment qu’Amalric se perd entre la recherche effectuée par la jeune femme et celle qu’elle effectue, en même temps, sur elle-même.

Moins fictionnel, L’Afrance s’avère beau film sur l’identité et la force des convictions lorsque celles-ci sont confrontées aux réalités. Alain Gomis met en scène un étudiant sénégalais vivant à Paris ; il souhaite y étudier et rentrer au pays ensuite, mais son permis de séjour arrivant à expiration, il se retrouve clandestin, hors-la-loi. L’absence de didactisme et de complaisance fait plaisir, car le sujet était semé d’embûches tandis que, dans le même temps, les corps sont également très bien filmés, au plus près, tels des œuvres d’art.

On traverse les Pyrénées ensuite pour En Construcción dans lequel José Luis Guerin s’attache aux réactions du voisinage et des ouvriers lors de la destruction d’un immeuble d’un quartier populaire de Barcelone sous lequel on trouve des ruines romaines. Entreprise séduisante en apparence avec un parti pris (mêler fiction et documentaire) plutôt intéressant, mais tout cela a un peu de mal à prendre car le réalisateur ne s’attarde pas assez sur les réactions des gens (extrêmement dommage car les quelques scènes sur ce sujet sont très réussies). À l’inverse, il préfère s’étendre sur les ouvriers et leurs atermoiements et parvient cependant à produire quelques bons passages dans ce mélange réel-fiction.

Pour terminer, on retrouve le film annuel de Ken Loach. Classique (cinéma « social », un peu manichéen, poignant par moments, toujours instructif) et réussi, The Navigators recèle des moments de pure comédie insérés au sein de cette histoire de cheminots anglais et de leur devenir à la suite de la privatisation des chemins de fer par le gouvernement Major en 1997. Avec ce long-métrage, on a la confirmation que Ken Loach est définitivement meilleur quand il filme un groupe de personnages plutôt qu’un héros unique.

Dates de sortie :
-  The Navigators : 2 janvier 2002
-  L’Afrance : 30 janvier 2002
- Le Stade de Wimbledon : 13 février 2002

François Bousquet
le 15/11/2001

À lire également

du 22/01/2010 au 31/01/2010
Festival Premiers Plans
(Forum des Images)
du 21/01/2005 au 30/01/2005
Festival Premiers Plans
(Forum des Images)
du 27/08/2003 au 09/09/2003
Étrange Festival 2003 (...)
(Forum des Images)
04/04/2009
Festival Nemo 2009 : (...)
(Forum des Images)