Leonardo Rosado

Opaque Glitter

(Feedbackloop Label / Internet)

 date de sortie

00/06/2011

 genre

Electronique

 style

Ambient / Field Recordings

 appréciation

 tags

Ambient / Feedbackloop Label / Field Recordings / Leonardo Rosado

 liens

Leonardo Rosado
Feedbackloop Label

 autres disques récents
Automatisme
Momentform Accumulations
(Constellation)
Gratuit

(Ego Twister)
Resina
s/t
(130701)
Altars Altars
Small Hours
(Home Normal)

Leonardo Rosado est un artiste portugais hyper actif au sein de ce que l’on est tenté d’appeler la nouvelle scène ambient, hyper-connectée, émergeant de multiples netlabels et autres micro structures. Le Portugais a d’ailleurs créé sa propre entité fin 2009 sous le nom de Feedback Loop Label, en commençant par éditer un manifeste sonore sous forme d’une excellente compilation en libre téléchargement qui présente les multiples facettes de cette sphère musicale.

Opaque Glitter est véritablement le fruit d’internet et notamment de sa dimension sociale. L’artiste à composé environ 90mn de musique qu’il a mise en ligne sur son site, soumettant aux auditeurs le vote de leurs 8 titres préférés. Voici donc le résultat de cette collaboration, ce partenariat entre l’artiste et ses auditeurs qui nous questionne sur le travail de création. En effet la sélection des morceaux et leur ordonnancement ne devrait-ils pas être le fait de l’artiste ?
Nous avons donc ici une vue un peu biaisée du travail de Leonardo Rosado, axée sur les pièces qui plaisent au plus grand nombre, mais l’album étant très cohérent, on supposera que l’ensemble des titres proposés étaient du même acabit.

Le portugais produit une musique particulièrement ambient, subtilement ponctuée de field recordings ou sonorités concrètes. On a par exemple l’impression d’être dans un monastère à l’écoute de Leaving and staying, basé sur des nappes d’orgues, ponctuées de claquements de portes et tintements de clés. Qui dit ambient, dit généralement propice à la relaxation, à la réflexion, à un repli sur soi, ce à quoi cet album ne manque pas de nous inviter.
Envie de fermer les yeux et de se laisser porter par les nappes minérales de Scratching the surface, de voyager et de se voir transporter dans une rue pleine de vie (Amidst the crowd a love story) ou de succomber au mystère des drones bouillonnants de For a moment there. Aux tonalités électroniques qui servent de tapis sonore, le Portugais adjoint toujours quelques instruments acoustiques, piano, guitare, banjo peut-être, cordes, laissant en permanence un sentiment de vie et de finesse.

On ne sait pas si les participants à la sélection ont fait le meilleur des choix, mais Opaque Glitter est un superbe album, envoutant. Il est disponible en téléchargement via Bandcamp sous le mode "vous payez ce que vous voulez", mais également en CDR avec lequel vous sélectionnez l’une des huit photos et poèmes réalisés dans le cadre de ce projet.

En écoute :

Fabrice ALLARD
le 29/03/2012