Winter Family / This Is The Hello Monster !

 date du concert

03/04/2012

 salle

Le 104,
Paris

 tags

Le 104 / This Is The Hello Monster ! / Winter Family

 liens

Winter Family
Le 104
This Is The Hello Monster !

 dans la même rubrique
15/09/2016
Quentin Sirjacq
(Maison Rouge)
05/09/2016
Chris Watson
(Fondation Cartier)
24/08/2016
Spring.Fall.Sea
(Pop In)
14/07/2016
Concert-surprise
(Blockhaus DY10)

Au-delà des événements qu’il peut accueillir (expositions, festivals, spectacle vivant), le 104 a, au départ, été (surtout) conçu comme lieu de travail pour les artistes. Associés ou en résidence, ceux-ci peuvent donc mettre à profit les ateliers et espaces pour mûrir leurs créations et peaufiner leurs traductions scéniques. Précisément, la salle de la rue d’Aubervilliers proposait ce soir une double affiche avec deux formations hébergées en ses murs : Winter Family et This Is The Hello Monster !

Ce fut tout d’abord le Français qui débuta, accompagné pour la première fois par deux comparses, l’un à la guitare et l’autre à la batterie. Si le nom de This Is The Hello Monster ! nous était connu pour le voir apparaître régulièrement dans les agendas, nous n’avions jamais encore entendu la moindre note de ce projet né en 2007… et nous n’avions rien perdu, fûmes-nous immédiatement tentés de penser. En effet, avec sa voix grave, son chant appuyant sur l’avant-dernière syllabe de chaque mot pour prononcer la dernière dans un souffle, sa manière d’hausser les épaules avant de déposer chaque accord de clavier, la trop forte réverbération mise sur sa voix et ses interventions parlées incessantes (« Bonsoir Paris ! » lâché entre deux phrases d’un refrain, l’historique de chaque morceau en présentation…), Gérald Kurdian n’oublia aucun écueil et prit bien soin de tous les percuter. Musicalement, cette sorte de pop lo-fi ne présentait pas non plus un intérêt démesuré, quand elle n’était pas directement recopiée (l’arpège de piano de Moon, décalque de celui de Love Me, Please Love Me de Michel Polnareff). Enfin, pour être certain de ne rien omettre, ses paroles charriaient toute la poésie adolescente naïve et simplette qu’on peut redouter, à l’image de ce titre faisant référence à un futur décret pris en 2067 qui prescrirait le dévêtissement des citadins à la suite du réchauffement climatique.

Comme This Is The Hello Monster ! avait eu la brillante idée de faire traîner son set pendant près d’une heure, Winter Family ne s’installa que peu avant 22h30, dans une configuration traditionnelle : Xavier Klaine, casquette vissée sur la tête, au piano ou orgue et Ruth Rosenthal debout, vêtue de noir avec deux petites nattes de chaque côté de la tête, postée devant toms et cymbales. Sur quelques morceaux, le duo fut en outre rejoint par trois invités, opérant aux chœurs ou percussions pour une grosse heure plus ample qu’au Point Éphémère il y a cinq mois. Avec son spoken word centré sur le fracas du monde, notamment vu par le prisme du conflit israélo-palestinien (« UN Resolutions / No Solutions »), ses interventions imitant les rafales de mitraillettes (Omaha), son passage de l’anglais à l’hébreu dans le même morceau, Ruth livra une nouvelle fois une proposition forte et tendue. À ses côtés, passant du philicorda au piano, rejoignant aussi l’harmonium, Xavier attaquait le tout avec intensité, probablement peu aidé par un mix aux basses trop marquées mais en revanche servi par un jeu de lumières faisant dans le bleuté ou l’éclairage par l’arrière, transperçant un rideau de fumée. Pour autant, reprenant le fil de nos souvenirs et relisant nos chroniques des concerts précédents de Winter Family, nous dûmes admettre avoir été moins marqués qu’à notre première rencontre avec le duo (peut-être l’absence d’un titre comme Shooting Stars ?). Que cela ne remette toutefois pas en cause la qualité des Franco-Israéliens qui, comme nous le confirma une connaissance les découvrant sur scène à cette occasion, savent indéniablement livrer une prestation poignante.

François Bousquet
le 23/04/2012

À lire également

12/12/2009
Lightning Dust / Winter
(Maroquinerie)
Winter Family
Red Sugar
(Sub Rosa)
01/11/2011
Winter Family
(Point Ephémère)
14/09/2007
Winter Family
(Crypte du Rosaire - (...))