Chubby Wolf

Los Que No Son Gentos

(Dragon’s Eye Recordings / Internet)

 date de sortie

00/07/2011

 genre

Electronique

 style

Ambient / Minimal

 appréciation

 tags

Ambient / Celer / Chubby Wolf / Dragon’s Eye Recordings / Minimal

 liens

Celer
Dragon’s Eye Recordings
Chubby Wolf

 autres disques récents
Luminance Ratio
Honey Ant Dreaming
(Alt.Vinyl)
Extreme Precautions
I
(In Paradisum)
Lawrence English + Stephen Vitiello
Fable
(Dragon’s Eye Recordings)
Eluvium
False Readings On
(Temporary Residence Ltd)

Nous n’avons jusque là parlé qu’indirectement de Chubby Wolf, pseudo derrière lequel se cachait Danielle Baquet-Long, moitié de Celer. Danielle nous a quitté le 8 juillet 2009, mais son mari s’applique à faire vivre son esprit en sortant très régulièrement des travaux inédits, collection de photos, enregistrements en tant que Celer, mais également en solo comme c’est le cas ici.

Los Que No Son Gentos est un disque de musique ambient dans ce qu’elle a de plus classique avons nous envie de dire, caractérisée par une certaine douceur, un calme, un apaisement, des ambiances généralement feutrées et une très forte homogénéité. Pourtant le disque est composé de 14 pièces de 3-4 minutes, un format atypique pour ce genre de production. On pourra penser qu’il s’agit là d’une collection d’études, de recherches, d’expérimentations, mais cette collection apparaît extrêmement cohérente, aboutie et formant un tout.

Chaque pièce est finement composée, sous forme d’enchainements et croisements de nappes, tour à tour feutrées et cristallines. Deux types de sons très différents sont donc utilisés. Les uns proches du souffle ou du drone contribuent à créer un certain mystère, une certaine intimité et les nappes d’orgues apportent une certaine chaleur. Les autres plus cristallines apportent la lumière qui manquait et une sorte de beauté impalpable, diaphane.
La magie du disque tient avant tout au savant mélange de ces composantes, donnant l’impression de créer des chœurs, et à une simplicité apparente, héritée du minimalisme des compositions.

Ici, pas de véritable surprise, mais une valeur sûre. D’ailleurs comme toute production liée de près ou de loin à Celer, le succès est là. Le disque en tant qu’objet physique est épuisé, mais Los Que No Son Gentos est bien sûr toujours disponible en téléchargement sur le site du label.

Fabrice ALLARD
le 11/05/2012

À lire également

Ælab
Riding
(Dragon’s Eye Recordings)
Simon Whetham
Prayers Unheard
(Dragon’s Eye Recordings)
Tomas Phillips / Jason Bivins
Blau
(Dragon’s Eye Recordings)
Wyndel Hunt
Sunshine Noir
(Dragon’s Eye Recordings)