Konntinent

Closer Came To The Light

(Home Normal / Import)

 date de sortie

16/03/2012

 genre

Electronique

 style

Ambient / Space Rock

 appréciation

 tags

Ambient / Home Normal / Konntinent / Space Rock

 liens

Konntinent
Home Normal

 autres disques récents
Lawrence English + Stephen Vitiello
Fable
(Dragon’s Eye Recordings)
Eluvium
False Readings On
(Temporary Residence Ltd)
Teruyuki Nobuchika
Still Air
(Oktaf)
Zane Trow
The Transient Implosion
(Room40)

Après deux sorties partagées, il est grand temps d’évoquer un véritable album de Konntinent, d’autant plus qu’il s’agit ici du sixième album du Londonien. Il y a deux ans, nous avions écouté l’un de ses précédents longs-formats, déjà sur Home Normal, mais ne l’avions pas évoqué ici, en raison de sa trop grande conformité aux canons ambient. Cette fois-ci, avec ce Closer Came To The Light, le musicien s’en détache amplement puisqu’il nous livre cinq morceaux entre space-pop un peu psyché et ambient lumineuse.

Pour la première veine, il combine interventions métalliques de guitare, montées chromatiques de synthé caractéristiques (Buddy) et vocalises éthérées de Lisa Madisson (Only Daughter). De même, il peut convoquer des slides de six-cordes (Hi Res).

Concernant la seconde approche, Antony Harrison pare son ambient de teintes quasi-scintillantes, s’éloignant des aspects sombres et opaques assez largement prisés par ses contemporains (Sorority Syntax). Travaillant sur la stéréo, ses textures vont du canal droit au canal gauche, propres à créer un sentiment déstabilisant chez l’auditeur, pas si éloigné de la forme de vertige que génèrent les titres space-pop.

Ainsi, en vérité, ces deux directions trouvent fréquemment des points de rencontre, dans ce qu’elles entraînent chez l’auditeur comme dans leur utilisation d’éléments métallico-lumineux. Plus encore, le même morceau peut passer du premier style au second, œuvrant sur un large spectre tout à fait intéressant (Zentrum), à l’image de l’album tout entier, du reste.

François Bousquet
le 07/06/2012

À lire également

Wil Bolton
Bokeh
(Home Normal)
Faures
Continental Drift
(Home Normal)
René Margraff
Phasen
(Home Normal)
Félicia Atkinson
OR-E-GON
(Home Normal)