Mirrorring

Foreign Body

(Kranky / Differ-ant)

 date de sortie

19/03/2012

 genre

Rock

 style

Folk / Space Rock

 appréciation

 tags

Folk / Grouper / Kranky / Mirroring / Space Rock

 liens

Grouper
Kranky
Mirroring

 autres disques récents
Matt Christensen
Honeymoons
(Miasmah)
Giulio Aldinucci
Goccia
(Home Normal)
Automatisme
Momentform Accumulations
(Constellation)
Gratuit

(Ego Twister)

Si on ne peut rendre compte des nombreuses sorties que Grouper propose chaque année, on ne saurait passer sous silence le projet qu’elle a mis sur pied avec Tiny Vipers. Cette conjonction du travail de deux États-uniennes, la première plutôt portée sur l’ambient et le folk spectral, la seconde davantage sur une americana traditionnelle, trouve logiquement place sur Kranky qui constitue, en vérité, le label idoine pour accueillir ce premier album de Mirrorring.

À la différence de plusieurs disques participatifs récemment évoqués, celui-ci a été enregistré en la présence commune de Liz Harris et Jesy Fortino, au cours d’une session déroulée à Portland pendant laquelle les deux jeunes femmes ont pu croiser leurs aspirations. Ainsi trouve-t-on sur chacun des titres un chant principal, affirmé ou embué, des vocalises de l’autre participante, une guitare, acoustique et directe ou diluée au milieu de nappes, et quelques textures d’arrière-plan. L’agrégat compose une forme de space-folk, sachant habilement à la fois prendre son temps pour véritablement infuser (près de sept minutes de moyenne par titre) et ne pas verser dans quelque chose de trop torturé grâce, notamment, aux morceaux où les composants se voient moins traités et plus francs (Silent From Above).

Par endroits, on pourrait trouver que Mirrorring force un peu l’aspect évanescent de sa musique et se fait alors presqu’insaisissable (Drowning The Call) mais cela fait clairement partie du postulat de départ d’un duo qui sait indéniablement offrir de très beaux titres, aux circonvolutions ourlées, faites de petites notes de guitare électrique et de souffle opaque (Mine). Espérons donc, parvenus au terme de ce premier effort, qu’il ne restera pas un coup isolé.

François Bousquet
le 10/06/2012

À lire également

White Rainbow
Prism of Eternal Now
(Kranky)
Valet
Naked Acid
(Kranky)
Nudge
As Good As Gone
(Kranky)
Gregg Kowalsky
Through the Cardial Window
(Kranky)