Josh Varnedore

Sun Chapter

(Dynamophone Records / Import)

 date de sortie

04/06/2012

 genre

Electronique

 style

Ambient

 appréciation

 tags

Ambient / Dynamophone Records / Josh Varnedore

 liens

Josh Varnedore
Dynamophone Records

 autres disques récents
Extreme Precautions
I
(In Paradisum)
Lawrence English + Stephen Vitiello
Fable
(Dragon’s Eye Recordings)
Eluvium
False Readings On
(Temporary Residence Ltd)
Teruyuki Nobuchika
Still Air
(Oktaf)

Annoncé pour le mois d’août 2011, et précédé d’un EP salué sur ces pages quelques mois auparavant, le premier album de Josh Varnedore paraît finalement près d’un an plus tard. Au moment de la recension de 186,000 Endings Per Second, on saluait la capacité de l’États-unien à mêler diversité de l’instrumentation d’un morceau à l’autre et continuité musicale sur l’ensemble de son disque.

À nouveau, Sun Chapter déploie les mêmes caractéristiques avec, de surcroît, une ambition renforcée. De fait, à l’image du morceau-titre du EP, que l’on retrouve sur ce long-format, quasiment chacun des neuf titres du disque développe un propos largement évolutif, introduisant de nouveaux éléments toutes les quinze à vingt secondes sans jamais que le tout ne dépasse le trop-plein, préférant l’assemblage savant et le remplacement progressif. Ainsi interviennent, outre les composantes électroniques, un clavier, une guitare, un Glockenspiel et les vocalises féminines de Rebecca Coseboom ; la richesse des propositions et leur variété jouent alors pleinement des cinq minutes et quelques que dure en moyenne chaque morceau.

L’intitulé de l’album le laissait supposer : la dimension ensoleillée des compositions est réelle sur ce long-format. Précisément, un titre comme Sunhoney joue habilement de cet aspect avec ses petites incursions de guitare, son travail sur les nappes semblable à la réverbération lumineuse du soleil et ses vocalises extatiques. Fort heureusement, Josh Varnedore ne se limite pas à cette approche et sait également livrer une proposition dans laquelle la rythmique tient un rôle plus important (Novaculite Tree Carvers), nouvelle marque de la réussite d’un album qui nous conforte donc dans nos bonnes dispositions à l’égard de son auteur.

François Bousquet
le 17/08/2012

À lire également

Pawn
Glimmer Of Sunlight
(Dynamophone Records)
Josh Varnedore
186,000 Endings per Second
(Dynamophone Records)