Pillow

From Dusk To Dawn

(City Centre Offices / La Baleine)

 date de sortie

22/06/2012

 genre

Rock

 style

Néo-Classique / Post-Rock

 appréciation

 tags

City Centre Offices / Néo-Classique / Pillow (2) / Post-Rock

 liens

City Centre Offices

 autres disques récents
Amiina
Fantômas
(Mengi)
Darren McClure
Primary Locations
(Dragon’s Eye Recordings)
Akira Kosemura
Our Own Picture (EP)
(Schole)
Piano Magic
Closure
(Second Language)

Quelques semaines tout juste après le dernier album en date de Giardini di Mirò, c’est au tour de Pillow, projet du clavier du groupe italien, de publier un nouveau long-format. Il y a six ans, son premier effort nous avait moyennement convaincus, se perdant dans une électro-pop à invités peu enthousiasmante. Changement de paradigme avec From Dusk To Dawn puisque Luca Di Mira opte cette fois-ci pour un positionnement entre post-rock et néo-classique dans lequel piano et cordes occupent la majeure partie de l’espace sonore tandis qu’hormis dans le morceau caudal (parsemé de quelques vocalises), les voix ont disparu pour laisser des titres instrumentaux.

Dans une atmosphère plutôt sombre, marquée par un traitement sonore étouffé (Lied Vom Kindsein), Pillow privilégie alors une approche qu’on pourrait qualifier de cinématographique. Pour ce faire, il agrémente ses compositions de rythmiques précises et de petits ajouts mélodiques et sait également construire des titres à l’évolution quasi-incessante, intégrant progressivement les strates musicales (A Dream (Part 2), Silent Journey et ses douze minutes). Avec une telle durée, l’ambition de l’Italien se fait particulièrement perceptible, parfois un peu trop envahissante toutefois, mais globalement emballante et, en tout cas, nettement plus concluante qu’avec son premier album.

François Bousquet
le 17/09/2012

À lire également

Porn Sword Tobacco
Explains Freedom
(City Centre Offices)
Giardini Di Mirò
Good Luck
(City Centre Offices)
Xela
Tangled Wool
(City Centre Offices)
Arovane
Tides
(City Centre Offices)