Vitor Joaquim

Filament

(Kvitnu / Import)

 date de sortie

03/10/2011

 genre

Electronique

 style

Ambient / Expérimental

 appréciation

 écouter

Album complet (Flash player)

 tags

Ambient / Expérimental / Kvitnu / Vitor Joaquim

 liens

Vitor Joaquim
Kvitnu

 autres disques récents
Luminance Ratio
Honey Ant Dreaming
(Alt.Vinyl)
Extreme Precautions
I
(In Paradisum)
Lawrence English + Stephen Vitiello
Fable
(Dragon’s Eye Recordings)
Eluvium
False Readings On
(Temporary Residence Ltd)

Cela fait quelques années que l’on suit le travail de Vitor Joaquim, mais d’un peu trop loin, la faute peut-être à des productions assez espacées. D’origine portugaise, on le découvrait logiquement en 2005 sur le label Cronica Electronica chez qui il sortait le sublime album Flow en 2006.

Surprise donc de le retrouver aujourd’hui sur le label ukrainien Kvitnu chez qui il apporte une tonalité nouvelle. En effet, Kvitnu est tout de même connu pour ses sonorités arides, incisives et cette nouvelle production du portugais est à rapprocher d’une ambient feutrée, parsemée de sonorités expérimentales, mystérieuses, tenant parfois du glitch.
Vous n’y échapperez pas, difficile de parler d’un disque Kvitnu sans s’arrêter sur le superbe packaging, toujours designé par Zavoloka : graphisme noir et blanc tout en courbes, effet embossé sur quelques stries et impression argentée font de cet objet un petit bijou.

Le disque se divise en 5 pistes oscillant entre 6 et 14mn, durées idéales pour se laisser perdre dans ces dédales ambient. Nappes douces, feutrées, chuintements, tonalités répétitives pour créer une certaine addiction, frétillements arides de laptop et autres clicks sont au programme de Filaments and Voids. Notre morceau préféré restera certainement Filaments and Walls qui débute par un jeu de guitare fracturée, ponctué d’infrabasses et de bribes vocales. Petit à petit les éléments se mettent en place, des boucles se forment et créent de subtiles mélodies tandis que des souffles envoutants ne cessent de passer. Un procédé que l’on retrouvera en partie sur les 13mn de Filaments of Conformity.
Deux titres se distinguent un peu. Filament d’une part, se révèle beaucoup plus abstrait, plus ambient, marqué par de nombreux bruitages qui feront penser à une nuit à la belle étoile sur des nappes qui nous rappellent le Prophecy Theme composé par Brian Eno pour le film Dune. Filaments of Devotion d’autre part que l’on rapprochera de Fennesz avec ses guitares recouvertes de grésillements, ponctuées ici d’une rythmique lourde et lente et de laptops syncopés.

Ambient et cotonneux, chuintant et grésillant, aride par endroit, juste ce qu’il faut pour ajouter un certain relief, ce nouvel album de Vitor Joaquim est un gros coup de cœur !

Fabrice ALLARD
le 15/08/2012

À lire également

Sturqen
Peste
(Kvitnu)
Zavoloka
Viter
(Kvitnu)
Sturqen
Praga
(Kvitnu)
v4w.enko
cvxd+e
(Kvitnu)