Elisa Luu

Un Giorno Sospeso

(Hidden Shoal Recordings / Import)

 date de sortie

06/07/2012

 genre

Electronique

 style

Ambient / Electronica / Post-Rock

 appréciation

 écouter

8 MP3 complets (en streaming)

 tags

Ambient / Electronica / Elisa Luu / Hidden Shoal Recordings / Post-Rock

 liens

Hidden Shoal Recordings
Elisa Luu

 autres disques récents
Eluvium
False Readings On
(Temporary Residence Ltd)
Teruyuki Nobuchika
Still Air
(Oktaf)
Zane Trow
The Transient Implosion
(Room40)
(ghost)
The First Time You Opened Your Eyes
(Sound in Silence)

Au fur et à mesure des formats courts publiés sur des netlabels depuis son premier album, Elisa Luu s’était peu à peu davantage orientée vers l’electronica que Chromatic Sigh, paru il y a trois ans, le laissait entendre. Avec Un Giorno Sospeso, sortant toujours sur Hidden Shoal Recordings, le post-rock est un petit peu de retour, tout en conservant le travail synthétique par ailleurs. Subsiste ainsi par endroits une guitare plus ou moins saturée, émergeant des textures pour tracer les contours d’un post-rock électronisé (Se Fosse Per Me…, logiquement sorti en « single » par le label australien quelques semaines avant cet album), plus anxiogène (Il Tempo Di Capire) ou encore très ambitieux avec ses sept minutes quarante et sa riche évolution (Love 37).

Au-delà des morceaux dans lesquels mélodie et aspect délicat sont bien présents, d’autres titres développent une atmosphère plus sombre, avec souffles d’arrière-plan, sonorités métalliques et bribes de paroles samplées (Prima Di…), voire avec une six-cordes triturée jusqu’à délivrer des saturations inquiétantes (Qui). En vérité, même, sur la totalité de l’album, c’est bien cette dimension qui va s’avérer prépondérante, marginalisant le travail ambient ouvragé de la Romaine (Noi).

Comme la fois précédente, donc, Elisabetta Luciani se fait assez insaisissable, passant d’un style à l’autre sans véritablement se poser ; néanmoins, une nouvelle fois, il ne faut pas prendre ce constat comme une critique car, dans chacun des territoires approchés, la musicienne se fait pertinente et très personnelle.

François Bousquet
le 21/09/2012

À lire également

Elisa Luu
Enchanting Gaze
(La Bél Netlabel)
Arc Lab
Anthem
(Hidden Shoal Recordings)
Elisa Luu
The Time Of Waiting (EP)
(La Bél Netlabel)
Markus Mehr
Live in Bari
(Hidden Shoal Recordings)