Arnaud Rebotini / Christian Zanesi / Zita Cochet : Frontières

 date du concert

13/09/2012

 salle

Centre Pompidou,
Paris

 tags

Arnaud Rebotini / Centre Pompidou / Christian Zanési

 liens

Centre Pompidou

 dans la même rubrique
15/09/2016
Quentin Sirjacq
(Maison Rouge)
05/09/2016
Chris Watson
(Fondation Cartier)
24/08/2016
Spring.Fall.Sea
(Pop In)
14/07/2016
Concert-surprise
(Blockhaus DY10)

C’est jeudi dernier que le Centre Pompidou faisait sa rentrée musicale et par la même, nous aussi. À cette occasion une affiche inattendue, a priori intéressante, pour laquelle un petit teaser vidéo finit par nous convaincre de faire le déplacement.

Au programme on retrouvait donc Arnaud Rebotini, principalement connu pour le projet Black Strobe mais que l’on a de notre côté avant tout croisé dans le cadre de projets proches du GRM (GRM Expériences en 2002 et Présences Electronique en 2005). Du coup la collaboration entre les deux hommes semble couler de source, Christian Zanési étant le responsable du GRM, notamment en charge de la direction artistique. Pour les accompagner, Zita Cochet, membre de Saycet, était en charge des visuels, a priori une part importante du spectacle puisque la scène était envahie d’écrans translucides à notre arrivée, notamment devant les instruments.

De notre place on ne verra pas la jeune femme de tout le concert, mis à part à la fin pour saluer, du coup on pensait que les visuels étaient enregistrés alors qu’il s’agissait vraisemblablement de live. En même temps on ne comprendra pas vraiment l’intérêt de ces visuels mis à part l’habillage lumineux de la scène. Optant pour de multiples écrans placés sur différents niveaux, de formats et dimensions variés, les images se superposent entre abstractions et prises live des artistes.
On se concentrera plutôt sur la musique que l’on attendait beaucoup plus expérimentale. Les deux hommes ont des parcours très différents et chacun contribue à sa manière : l’un entouré de synthétiseurs aligne les boucles, arpèges, mélodies et rythmiques technoïdes pendant que le second derrière laptop et console de mixage apporte matière et textures à partir de sons concrets et field recordings. Douceur, rondeur et minimalisme chez Arnaud Rebotini, aridité et abstractions ambient pour Christian Zanési, le complément quasi parfait dont on regrettera parfois la discrétion, peinant à se faire entendre derrière les ronronnements synthétiques et tonalités vintages entêtantes.
La combinaison fonctionne à merveille, les deux univers ne font plus qu’un, mais sur scène on regrettera de voir Arnaud Rebotini au centre de la scène et Christian Zanési sur le côté, sans véritable interaction, chacun faisant sa part d’un travail que l’on devine ultra-préparé, millimétré.

On passera toutefois un excellent moment, et on s’étonnera que l’ensemble du public résiste à l’envie de se lever pour danser. Séance de rattrapage ce jeudi 20 septembre au Centre des Arts d’Enghien les Bains !

Fabrice ALLARD
le 18/09/2012

À lire également

11/10/2003
GRM Experience 2 : (...)
(Maison de la Radio)
Christian Zanési
Soixante dix-huit tours
(Double Entendre)
27/09/2002
GRM Experience : Fennesz
(Grande Halle de la (...))
30/03/2012
Présences Electronique
(Le 104)