Bozar Electronic Arts Festival 2012 : Antoine Boute & Philippe Cavaleri / Hype Williams / MS30 / Time Wharp / Yannick Franck

 date du concert

21/09/2012

 salle

Bozar,
Bruxelles

 tags

Aymeric de Tapol / Bozar / Bozar Electronic Arts Festival 2012 / Yannick Franck

 liens

Bozar
Yannick Franck

 dans la même rubrique
29/11/2016
Moskus
(Maison de Norvège)
07/11/2016
Melmac
(Pop In)

Nouvelle appellation (Bozar Electronic Arts Festival) et nouvelles dates (fin septembre) mais même éclectisme (de l’expérimental au club), cadre (le beau bâtiment imaginé par Victor Horta) et organisation soignée. Tenue sur trois soirs consécutifs, la manifestation annuelle du Bozar accueillit cette année encore un public assez nombreux et nous engagea à nous rendre dans la capitale belge. Malheureusement, nous ne pûmes y arriver que le deuxième soir, ratant le plateau du jeudi (Silver Apples, Robin Fox, Ben Frost ou Olivia Block) mais nous laissant quand même deux soirées pleines pour profiter de cinq concerts à chaque fois.

Pour débuter les lives du vendredi, on prit place dans le Studio, petite salle (jauge de deux cent personnes, placées dans de confortables fauteuils en gradins) où on n’était pas encore allé et tout à fait idoine pour les sets ambient-expérimentaux qui y furent programmés. L’écrivain Antoine Boute et l’artiste vidéo et sonore Philippe Cavaleri ouvrirent les débats avec un discours faussement savant, façon conférence universitaire, du premier plaqué sur des expérimentations sonores à base de capteurs déposés sur un moniteur de télévision du second. Le même moniteur diffusait des lettres de l’alphabet clignotantes tandis que Cavaleri provoquait également des grésillements en frottant sa main sur le haut de la machine fantasmagorique située sur la table entre les deux Belges. Entre l’expérience et la mini-performance, l’ensemble se montra intéressant mais un rien répétitif.

Afin de patienter jusqu’au prochain concert dans le Studio, on se rendit ensuite dans le Terarken, cette grande salle située en sous-sol et habituellement dévolue aux propositions les plus dansantes. De fait, avec Hype Williams, on eut notre dose de basses appuyées et saturées, de poussées à 105 dB et de parlé-chanté assuré par Inga Copeland (moitié du duo anglais) située côté cour. Pour renforcer encore l’aspect club, stroboscope et machine à fumée furent convoquées en quasi-permanence mais ne nous incitèrent pas à rester longtemps dans cet espace.

De retour dans le Studio, on y retrouva un autre duo belge : MS30, formé par Aymeric de Tapol, habitué de ces pages pour ses travaux solo, et Tzii. L’idée, contenue malicieusement dans le nom du groupe, est de faire se rencontrer leurs deux synthétiseurs Korg : le MS10 de Tapol et le MS20 de Tzii. Au total, on se trouva face à une ambient dense à base de superposition de nappes créées par les instruments et d’autres machines. Devant cette belle impression d’homogénéité, on regretta néanmoins un propos pas suffisamment évolutif tout au long du set.

Continuant le balancier, on repartit vers le Terarken pour assister au concert le plus probant de la soirée, celui du jeune Time Wharp. États-unien de 21 ans, le musicien livra ainsi une IDM fort convaincante, parfaite pour ce moment de la soirée, venant après des sets expérimentaux au Studio. Quelques mélodies poignèrent ici ou là tandis que des beats sourds et des rythmiques appuyées scandaient le tout. Sur l’écran derrière lui, des formes géométriques colorées s’adonnaient à des variations kaléidoscopiques qui enchantèrent autant le public que ses compositions sonores.

Pour terminer la soirée, on prit à nouveau place dans les sièges du Studio pour le concert de Yannick Franck, déjà chroniqué ici pour ses disques, qu’on ne vit toutefois pas en entier, pas plus emballé que cela par la forme de grandiloquence mise par le Belge à son style déclamatoire ou à son chant posé sur des nappes parfois complexes. Afin de conserver quelques forces pour la soirée du lendemain, on choisit de laisser donc là le Bozar pour ce vendredi.

François Bousquet
le 26/09/2012

À lire également

Y.E.R.M.O.
Disincarnation
(FF HHH)
Martiensgohome & Aymeric De Tapol
Plays Lost Foxes
(FF HHH)
Yannick Franck
Memorabilia
(Silken Tofu)
Aymeric de Tapol
Klingelt
(Nowaki)