Bitcrush

Collapse

(n5MD / Import)

 date de sortie

25/09/2012

 genre

Rock

 style

Post-Rock

 appréciation

 écouter

5 RealAudio (extraits)

 tags

Bitcrush / Dryft / n5MD / Post-Rock

 liens

Bitcrush
n5MD
Dryft

 autres disques récents
Luminance Ratio
Honey Ant Dreaming
(Alt.Vinyl)
Extreme Precautions
I
(In Paradisum)
Lawrence English + Stephen Vitiello
Fable
(Dragon’s Eye Recordings)
Eluvium
False Readings On
(Temporary Residence Ltd)

De toute évidence, Mike Cadoo n’a plus l’intention de remiser Bitcrush. En effet, après avoir plus ou moins annoncé la fin de ce projet, deux albums et un autre de remixes ont déjà paru et Collapse s’inscrit donc dans ce qu’il convient d’appréhender comme la seconde phase de la carrière de l’États-unien. Si la tonalité générale reste proche d’un post-rock plutôt lyrique, ce long-format frappe par son caractère extrêmement sombre, à la frontière d’un stoner-rock auquel Bitcrush aurait emprunté quelques caractéristiques : lourds accords de guitare assénés, distorsion proche du métal, batterie toute martiale, voix aux sonorités typiques, volonté de travailler les morceaux dans la durée.

Ce dernier aspect n’est pas forcément le plus heureux, conduisant parfois les ingrédients évoqués à être convoqués ad nauseam sur le dernier quart de chaque titre, voire dès la fin du premier quart (To Collapse Into). Opaque et plombée, l’atmosphère générale de Collapse pouvait, de toute façon, être pressentie rien qu’à la vision de sa pochette, noire photographie d’une sculpture d’ange (exterminateur ?). Cependant, pour apaiser les esprits, et peut-être tendre un pont vers son prochain effort, Bitcrush livre un dernier morceau nettement plus lumineux et moins graisseux. Avec sa guitare claire, ses nappes de synthé enrobant les intervention de six-cordes et , … For A Void sait, même quand le propos se tend à l’entrée des saturations, rester dans une couleur, certes tendue, mais nettement moins appuyée que le reste de l’album.

S’il faut saluer la forme d’exercice de style que constitue ainsi ce long-format, on peut également préférer cet aspect-ci des compositions de Mike Cadoo et souhaiter qu’il se redirige vers lui à l’avenir.

François Bousquet
le 27/11/2012

À lire également

Arovane
Ve Palor
(n5MD)
Plastik Joy
3:03
(n5MD)
Winterlight
Hope Dies Last
(n5MD)
Dalot
Ancestors (EP)
(n5MD)