EntreVues - Festival International du Film de Belfort 2012 - Reprise du Palmarès

 réalisateur

Justine Triet

 date

du 24/11/2012 au 02/12/2012

 salle

Nouveau Latina,
Paris

 tags

Justine Triet / Nouveau Latina

 liens

Nouveau Latina

 dans la même rubrique
du 26/05/2016 au 05/06/2016
Quinzaine des Réalisateurs 2016 - Reprise de la sélection
(Forum des Images)
du 22/01/2016 au 31/01/2016
Festival Premiers Plans d’Angers 2016 - Reprise du Palmarès
(Forum des Images)
du 28/11/2015 au 06/12/2015
EntreVues - Festival International du Film de Belfort 2015 - (...)
(Cinémathèque Française)
du 22/11/2014 au 30/11/2014
EntreVues - Festival International du Film de Belfort 2014 - (...)
(Luminor Hôtel de Ville)

L’an passé déjà, on avait souligné que les EntreVues de Belfort avait cédé à la mode de réunir fictions et documentaires au sein d’une même compétition internationale. Aboutissement logique de ce processus, le palmarès 2012 a couronné un documentaire, lauréat aussi bien du Grand Prix que du prix Documentaire sur Grand Écran. Avant de le diffuser lors de la soirée parisienne de reprise du palmarès belfortain, les programmateurs ont proposé, comme à chaque fois, le lauréat des courts-métrages.

Récipiendaire des Grand Prix et Prix du public, Vilaine Fille Mauvais Garçon est ce film de Justine Triet, déjà Grand Prix du jury aux Premiers Plans d’Angers en début d’année, et que nous avions par conséquent déjà vu lors de la reprise parisienne du palmarès angevin. Puisque nous avions pu, à l’époque, écrire toute notre circonspection face à ce court-métrage, nous n’y reviendrons pas ici.

Place ensuite à Léviathan, œuvre du duo Véréna Paravel et Lucien Castaing-Taylor qui choisit de suivre une séance nocturne de pêche industrielle sur un chalutier naviguant à proximité des eaux où le Pequod chassait Moby Dick dans le roman de Melville. Majoritairement filmé en caméra subjective ou très proche du sujet, le long-métrage ne nous fait rien perdre de la houle qui bat les flancs du navire, du tangage et du roulis, de la difficile condition du marin et de celle, encore plus délicate, du poisson capturé dans les rets géants du bateau. Les réalisateurs nous entraînent ainsi dans une expérience assez forte de plongée dans cet univers même s’il faut, pour véritablement apprécier la chose, être plutôt féru de mer et de tout son champ lexical. De fait, la dimension nocturne, le grain de l’image, son tremblement et sa volonté d’être au plus près n’aident en rien à contextualiser un propos qui apparaît alors comme difficilement lisible nonobstant ses qualités visuelles.

Date de sortie :
- Léviathan : 28 août 2013

François Bousquet
le 12/12/2012

À lire également

du 28/06/2013 au 09/07/2013
Paris Cinéma 2013 - (...)
(Mk2 Bibliothèque)
du 18/03/2011 au 27/03/2011
Rencontres Cinémas d’Améri
(Nouveau Latina)
du 11/03/2005 au 20/03/2005
Rencontres Cinémas d’Améri
(Nouveau Latina)
du 16/03/2007 au 25/03/2007
Rencontres Cinémas d’Améri
(Nouveau Latina)