Ælab

Riding

(Dragon’s Eye Recordings / Internet)

 date de sortie

00/12/2011

 genre

Electronique

 style

Ambient / Minimal / Field Recordings

 appréciation

 écouter

2 extraits (MP3)

 tags

Ambient / Ælab / Dragon’s Eye Recordings / Field Recordings / Minimal

 liens

Dragon’s Eye Recordings
Ælab

 autres disques récents
Giulio Aldinucci
Goccia
(Home Normal)
Automatisme
Momentform Accumulations
(Constellation)
Gratuit

(Ego Twister)
Resina
s/t
(130701)

Ælab est un projet fondé en 1996 et mené par deux québécois, Stéphane Claude et Gisèle Trudel, autour desquels peuvent se greffer d’autres artistes. Professeurs et chercheurs, ils produisent des installations sonores et travaillent pour le théâtre et le cinéma via une musique électronique qui intègre une conscience écologique et une dimension quasi mystique, inspirée des traditions chamaniques.

Riding fait suite à une résidence en Nouvelle Zélande en janvier 2011 avec des artistes, des scientifiques et des chercheurs Maori travaillant sur la relation à la nature. A l’issu de cette résidence, les deux québécois donnèrent un concert qui, on imagine, servi d’ébauche à cet album.
Riding est un disque surprenant dans sa manière de faire cohabiter field recordings et sonorités électroniques. La plupart du temps, les artistes qui travaillent avec ces mêmes matériaux sonores tendent vers un équilibre entre sonorités ambiantes et électroniques. Ici, le premier titre justement intitulé Riding débute sur des field recordings avec souffle ambient, gazouillis d’insectes, rivière, et puis une mélodie électronique, grave et minimale s’installe et s’impose, superbe et d’une étonnante simplicité.

Assez logiquement, on recherchera ce type de contraste dans la suite de l’album, mais celui-ci se révèle être un peu plus complexe avec notamment deux titres particulièrement minimalistes. Les 6mn de Force Tranquille ne sont que ronronnement sourd (on pense à un frigo) et probable manipulation d’objets. Le niveau sonore est particulièrement faible et il est difficile de dire ici s’il s’agit d’un simple enregistrement ambiant ou du jeu des deux artistes. Un peu plus classique, Steel Spaces semble être son pendant, composé par Ælab en croisant tonalités électroniques hautes perchées et résonance métallique grave et lancinante.
Ce n’est que sur Whale Tail que l’on retrouvera ce type de mélodie inattendue, toujours aussi franche, électronique et minimale. Petit à petit les field recordings prennent place, ambiance maritime avec clapotis et mouettes et la mélodie s’efface derrière un ronronnement infini, linéaire, a priori créé par les artistes mais évoquant le long passage d’un avion dans le ciel.

Riding est un disque plutôt surprenant, jouant de manière assez inhabituelle sur la rencontre entre ambiances naturelles et composition musicale. C’est notre petit coup de cœur du moment que l’on conseille avant tout aux amateurs de minimalisme.

Fabrice ALLARD
le 02/01/2013

À lire également

Robert Crouch
An Occupied Space
(Dragon’s Eye Recordings)
Simon Whetham
Prayers Unheard
(Dragon’s Eye Recordings)
Pierre Gerard / Shinkei
Static Forms
(Dragon’s Eye Recordings)
Yann Novak + Fabio Perletta
Liminality
(Dragon’s Eye Recordings, Farmacia901)