Stafrænn Hákon

Prammi

(Sound in Silence / Import)

 date de sortie

22/12/2012

 genre

Rock

 style

Post-Rock

 appréciation

 tags

Post-Rock / Sound in Silence / Stafrænn Hákon

 liens

Stafrænn Hákon
Sound in Silence

 autres disques récents
Luminance Ratio
Honey Ant Dreaming
(Alt.Vinyl)
Extreme Precautions
I
(In Paradisum)
Lawrence English + Stephen Vitiello
Fable
(Dragon’s Eye Recordings)
Eluvium
False Readings On
(Temporary Residence Ltd)

Après quelques années où il s’était fait très prolifique, Stafrænn Hákon se montre plus discret ces derniers temps ; précisément, Prammi, son septième album, sort près de trois ans après le précédent. C’est cette fois-ci Sound In Silence qui l’héberge, label déjà connu de l’Islandais pour y avoir livré un remixe sur un EP de Millimetrik, pour un disque situé dans la continuité de Sanitas.

De fait, on retrouve les mêmes invités aux côtés de Stafrænn Hákon : Magnús Freyr Gíslason au chant (sur l’immédiatement emballant Klump), Lárus Sigurðsson et Þórður Hermannsson aux instruments, rejoints par Þröstur Sigurðsson, croisé sur Gummi, autre album de l’Islandais. Plus encore, Hvarf-12 est une version revisité d’un morceau déjà présent sur Í ástandi rjúpunnar, deuxième long-format du musicien. Bref, le territoire est connu et, musicalement, on se situe à nouveau entre post-rock instrumenté et morceaux chantés (parfois à la lisière du folk, comme sur Hoff et son banjo), chamboulé par la présence de titres ambient, travaillant uniquement une nappe et un souffle (A Personal Voyage To Meat Planet, Dufthani, Wait).

Cette diversité compose un album varié, sans pour autant tomber dans les excès de richesse qu’on a pu stigmatiser au moment du disque précédent, à même de nous toucher par sa capacité à faire dialoguer notes de guitare perlées et touches de Glockenspiel comme de nous envelopper d’une atmosphère plus inquiétante dans ses titres ambient. Au total, il s’agit là d’un retour convaincant d’un artiste auquel on ne regrette pas d’être fidèle.

François Bousquet
le 19/04/2013

À lire également

Stafrænn Hákon
… sprengir ílát EP
(chat blanc records)
Absent Without Leave
Faded Photographs Remixes
(Sound in Silence)
Stafrænn Hákon
Sanitas
(Darla)
Absent Without Leave
Faded Photographs
(Sound in Silence)