bRUNA

Thence

(spa.RK / Import)

 date de sortie

17/01/2013

 genre

Electronique

 style

Techno

 appréciation

 tags

bRUNA / spa.RK / Techno

 liens

spa.RK
bRUNA

 autres disques récents
Lawrence English + Stephen Vitiello
Fable
(Dragon’s Eye Recordings)
Eluvium
False Readings On
(Temporary Residence Ltd)
Teruyuki Nobuchika
Still Air
(Oktaf)
Zane Trow
The Transient Implosion
(Room40)

Découvert à l’été 2009 quand spa.RK sortait son premier album, bRUNA revient sur le label espagnol pour son nouveau long-format. À la place de l’electronica d’And It Matters To Me To See You Smiling, le catalan nous livre ici douze pistes taillées pour le dancefloor : pulsations métronomiques et appuyées, sonorités ouvertement accrocheuses, présence de tonalités immédiatement connotées, petites boucles mélodiques. À l’écoute des deux premiers morceaux, on se dit qu’il ne manque que la présence d’une voix féminine chantant en continu la même phrase ; heureusement, Smell Memory, troisième titre de Thence, vient combler ce manque et compléter la panoplie de manière nettement plus convaincante que la voix masculine, vulgaire, forcée et caricaturale, de Closer (Right Now) et To Be A Cool Cat.

Toute condescendance mise à part, que penser d’un tel album et d’un tel virage opéré par Carles Guajardo par rapport à son effort précédent comme par rapport à la bande-originale qu’il avait réalisée avec David Cordero l’an passé ? Assurément emballant et parfait pour s’aérer la tête et remuer les jambes, Thence peine pour autant à s’incruster dans notre mémoire, voire se fait sérieusement agaçant quand il vire au putassier (le solo de guitare de Magic Tweens). Aussi vite oublié qu’écouté (trente-cinq minutes), il réjouit pendant sa durée mais ne mérite pas forcément qu’on y revienne par la suite. Une sorte de petit bonheur fugace, en quelque sorte ; ce n’est pas déjà pas si mal.

François Bousquet
le 27/04/2013

À lire également

.Tape.
Paintings
(spa.RK)
Bradien + Eduard Escoffet
Pols
(spa.RK)
Edu Comelles
Agost
(spa.RK)