Implodes

Recurring Dream

(Kranky / Differ-ant)

 date de sortie

01/04/2013

 genre

Rock

 style

Psyché Rock

 appréciation

 tags

Implodes / Ken Camden / Kranky / Psyché Rock

 liens

Kranky
Ken Camden
Implodes

 autres disques récents
Resina
s/t
(130701)
Altars Altars
Small Hours
(Home Normal)
Monty Adkins
Unfurling Streams
(Crónica Electronica)
Dakota Suite | Vampillia
The Sea Is Never Full
(Karaoke Kalk)

Alors que Black Earth, premier long-format paru il y a deux ans, nous avait particulièrement séduits, c’est avec une certaine attente que nous débutons l’écoute de Recurring Dream, nouvel album d’Implodes. Toujours positionné entre psyché-rock et space-rock, le groupe de Chicago semble cependant privilégier cette fois-ci davantage la première veine, avec des morceaux marqués par des envolées de guitare traitée, des sonorités typiques de synthé et une atmosphère générale regardant délibérément vers ce style musical. Dans ce contexte, si l’ensemble peut convaincre sur un ou deux morceaux, on peut aussi se montrer lassé par des soli de guitares interminables et grandiloquents (Ex Mass, Bottom Of A Well) et une profusion d’effets un rien démonstrative. Plus encore, un morceau comme Melted Candle peut s’égarer dans un virage doom, avec frappes musclées de batterie par Justin Rathell et guitares massives de Matt Jencik et Ken Camden.

Pour autant, on saura gré à la formation états-unienne de globalement ne pas noyer le chant sous ces instruments, réussissant un mix justement équilibré. En outre, il reste quelques éclats de la dimension space-rock du quatuor, notamment quand Emily Elhaj s’essaye au chant en même temps qu’elle frappe sa basse (Sleepyheads) ou bien dans la capacité d’Implodes à mêler noirceur du propos et caractère évanescent de quelques touches de réverbération. Néanmoins, au total, Recurring Dream ne retiendra pas notre attention comme son prédécesseur avait su habilement le faire.

François Bousquet
le 12/07/2013

À lire également

Benoit Pioulard
Précis
(Kranky)
Benoit Pioulard
Lasted
(Kranky)
Brian McBride
The Effective Disconnect
(Kranky)
Ken Camden
Lethargy & Repercussion
(Kranky)