Springintgut

Where We Need No Map

(Pingipung / Import)

 date de sortie

15/04/2013

 genre

Electronique

 style

Downtempo

 appréciation

 tags

Downtempo / Pingipung / Springintgut

 liens

Springintgut
Pingipung

 autres disques récents
Extreme Precautions
I
(In Paradisum)
Lawrence English + Stephen Vitiello
Fable
(Dragon’s Eye Recordings)
Eluvium
False Readings On
(Temporary Residence Ltd)
Teruyuki Nobuchika
Still Air
(Oktaf)

Depuis le précèdent album de Springintgut, on avait à nouveau croisé Andreas Otto en tant que musicien intervenant sur des disques de Schlammpeitziger ou F.S. Blumm. En parallèle, l’Allemand avait toujours son travail solo en tête et s’est décidé à le réactiver, notamment par le biais de voyages en Inde et au Japon, au cours desquels il enregistra les voix pour quelques morceaux du disque (Bullet et Dizzy Heights, avec la chanteuse Sasha Perera). Par ailleurs, Otto voulut aussi capturer, sur un enregistrement, le son particulier de son « fello », instrument concocté à partir d’un violoncelle dont l’archet a été doté de capteurs sonores. Par rapport au souvenir qu’on avait de Park and Ride, Where We Need No Map donne, par conséquent, une part plus large à cet instrument à cordes, qui se trouve intervenir dans la quasi-totalité des titres d’un album dans lequel il peut dialoguer avec de douces rythmiques (Moustache Twisters).

Le tempo peut cependant s’élever également, l’ensemble opérant alors un virage électro-pop, mâtiné de sonorités provenant du sous-continent indien (Moustache Or Something, Bangalore Kids). Si cette incursion est louable en ce qu’elle permet à Springintgut d’oxygéner ses compositions, on peut aussi estimer que ces morceaux s’éternisent quelque peu. Double sentiment qu’on retrouve avec Teslaphasic Talking et son aspect électro-futuriste. Au total, ce troisième album marquera donc probablement davantage par cette diversité que par sa qualité intrinsèque.

François Bousquet
le 20/07/2013

À lire également

Springintgut
Park and Ride
(City Centre Offices)
F.S. Blumm
Up Up And Astray
(Pingipung)
Springintgut & FS Blumm
The Bird And White Noise
(Pingipung)