Jenny Hval

Innocence Is Kinky

(Rune Grammofon / Differ-ant)

 date de sortie

19/04/2013

 genre

Rock

 style

Indie

 appréciation

 tags

Indie / Jenny Hval (Rockettothesky) / Rune Grammofon

 liens

Rune Grammofon
Jenny Hval (Rockettothesky)

 autres disques récents
Luminance Ratio
Honey Ant Dreaming
(Alt.Vinyl)
Extreme Precautions
I
(In Paradisum)
Lawrence English + Stephen Vitiello
Fable
(Dragon’s Eye Recordings)
Eluvium
False Readings On
(Temporary Residence Ltd)

Les deux ans écoulés depuis Viscera ont permis à Jenny Hval de sillonner les routes, se produisant en concert mais proposant également des installations sonores ou accompagnements de pièces vidéo. C’est au gré de ces expériences que la jeune femme fit le choix d’une orientation un peu différente pour son second album sous son nom propre, se rapprochant du fameux producteur anglais John Parish et bénéficiant, par voie de conséquence, d’un positionnement nettement plus rock ainsi que de multiples musiciens à ses côtés.

Gardant l’aspect parfois un peu grandiloquent de son chant, la Norvégienne le voit donc rejoint par une instrumentation plus riche, associant guitares électriques, boucles rythmiques, claviers, cordes (violons, alto), trombone, saxophone, banjo. Le tout réuni, associé à un mix mettant sa voix très en avant ou à une pochette la cadrant très serré, peut évoquer les limites qu’atteint parfois Björk quand elle verse dans une forme de mysticisme ou d’emphase quasi-mégalomaniaque, si on veut être moins complaisant. Quelque peu déconcertante, la démarche suivie par Jenny Hval doit néanmoins s’appréhender à l’aune des influences revendiquées par cette dernière (Einstürzende Neubauten, Michael Gira) et explique alors les incursions dans un univers presqu’indus par endroits.

Afin de se raccrocher à ce qu’elle a pu développer dans son album précédent, les deux morceaux caudaux opèrent dans un registre plus dépouillé et moins hyperbolique, comme si la Norvégienne elle-même avait réalisé, à mesure que son disque se déroulait, qu’une production trop présente n’était pas forcément la meilleure alliée.

François Bousquet
le 24/07/2013

À lire également

Phonophani
S/t
(Rune Grammofon)
Food
Molecular Gastronomy
(Rune Grammofon)
Alog
Unemployed
(Rune Grammofon)