Dalot

Ancestors (EP)

(n5MD / Import)

 date de sortie

15/10/2014

 genre

Rock

 style

Ambient

 appréciation

 écouter

8 RealAudio (extraits)

 tags

Ambient / Dalot / n5MD

 liens

n5MD
Dalot

 autres disques récents
Luminance Ratio
Honey Ant Dreaming
(Alt.Vinyl)
Extreme Precautions
I
(In Paradisum)
Lawrence English + Stephen Vitiello
Fable
(Dragon’s Eye Recordings)
Eluvium
False Readings On
(Temporary Residence Ltd)

Exercice traditionnel entre deux long-formats, le EP avec morceau principal remixé permet de garder le contact avec un artiste tout en explorant d’autres voies. Partie de la redécouverte de papiers, carnets de notes et photographies ayant appartenu à son grand-père, l’écriture d’Ancestors permet à Maria Papadomanolaki de poursuivre dans sa veine très mélancolique, soulignée par des interventions de guitare et de cordes (interprétées par plusieurs invités : Sébastien Froment, Alexandr Vatagin et sa nièce Marisa). Entièrement instrumentaux (à l’exception de quelques vocalises éparses sur le morceau-titre), les cinq premiers titres se situent plutôt dans la continuité du premier album de Dalot que de Minutestatic qui s’aventurait par moments dans des rivages plus shoegaze. Pour que ces instruments à cordes puissent prendre une ampleur véritable, il est préférable que les morceaux s’étirent dans la durée ; à ce titre, les six minutes et trente secondes de Staircase et les cinq minutes et vingt secondes de That Was Now constituent un écrin idoine.

Pour les trois remixes du morceau-titre, Dalot a fait appel à deux comparses de label (bvdub et Dryft) et à Northcape. Le premier nommé déploie le propos sur près d’un quart d’heure, gonflant les cordes, rajoutant des nappes chromatiques, enveloppant le tout de quelques plages de grésillements pour un résultat allant rapidement chercher l’émotion (les montées de cordes, la piste vocale supplémentaire dotée d’une sacrée réverbération, le piano dans la seconde moitié du titre). Privilégiant une approche toute autre, Dryft rajoute des pulsations rythmées et ôte toute intervention vocale tandis que Northcape joue sur l’oscillation des nappes et la présence de la voix de Maria Papadomanolaki.

François Bousquet
le 19/01/2014

À lire également

Ex Confusion
With Love
(n5MD)
To Destroy A City
Sunless
(n5MD)
ent
Welcome Stranger
(n5MD)
Dreissk
The Finding
(n5MD)