Ocoeur

Memento (EP)

(n5MD / Internet)

 date de sortie

03/12/2013

 genre

Electronique

 style

Ambient / Electronica

 appréciation

 écouter

5 RealAudio (extraits)

 tags

Ambient / Electronica / n5MD / Ocoeur

 liens

n5MD
Ocoeur

 autres disques récents
Lawrence English + Stephen Vitiello
Fable
(Dragon’s Eye Recordings)
Eluvium
False Readings On
(Temporary Residence Ltd)
Teruyuki Nobuchika
Still Air
(Oktaf)
Zane Trow
The Transient Implosion
(Room40)

Six mois après un album dont on avait vanté les mérites, on ne s’imaginait pas retrouver Ocoeur aussi rapidement. Puisqu’on avait terminé notre recension de Light As A Feather en assurant qu’on suivrait, à l’avenir, la progression du Français, il n’était pas question de laisser sous silence un EP digital que publie n5MD. Constitué de trois nouveaux morceaux et de deux remixes de Light, titre d’ouverture de son dernier long-format en date, Memento se veut plus introspectif ; de fait, entre pièce arythmique (Fusion) et présence d’un piano (le morceau-titre), cet EP s’inscrit dans la veine des pièces non purement électroniques qu’on mettait en exergue il y a six mois.

La conjonction, sur le morceau-titre (probablement le plus convaincant de cette sortie), d’une mélodie gracile et de rythmiques légèrement crunchy apporte une dose certaine d’émotion et de vénusté. Tout aussi réussi, 4.16 évolue dans un tempo un peu plus alangui mais avec la même qualité d’écriture et le même mélange opérant entre mélodie perlée et crépitations rythmiques.

Le piano étant, dans l’ensemble, au centre de cet EP, on ne sera pas surpris de le retrouver en accessoire principal du remix de Lights par Ben Lukas Boysen. Alors que le titre originel proposait une boucle mélodique jouée à la guitare acoustique, c’est à un clavier digitalisé que revient ici cet office, tandis qu’une seconde ligne de clavier intervient par-dessus. Pour Élise Mélinand, il s’agit d’opter pour une relecture plus évanescente (vocalise féminine, ambiance éthérée), avant que la seconde partie de son remix n’accueille un empilement rythmique emmenant le morceau vers des rivages plus lyriques.

François Bousquet
le 07/02/2014

À lire également

Lights Out Asia
Hy-Brasil
(n5MD)
Ruxpin
This Time We Go Together
(n5MD)
(ghost)
Departure
(n5MD)
Near The Parenthesis
The Near Pairing Thesis EP
(n5MD)