Olivier Mosset : Collaborations

 date

du 17/01/2014 au 30/03/2014

 salle

Centre Culturel Suisse,
Paris

 appréciation
 tags

Bertrand Lavier / Centre Culturel Suisse / Jacob Kassay / Mai-Thu Perret / Olivier Mosset

 liens

Centre Culturel Suisse

 dans la même rubrique
du 24/01/2017 au 11/03/2017
Caroline Mesquita : The Ballad
(Fondation d’entreprise Ricard)
du 12/01/2017 au 11/03/2017
Anne-Charlotte Finel : Éclaireur
(Galerie Édouard Manet)
du 12/10/2016 au 30/01/2017
Prix Marcel Duchamp 2016
(Centre Pompidou)
du 09/09/2016 au 18/12/2016
Liz Magor : The Blue One Comes In Black
(Crédac)

Alors que les rétrospectives et monographies autour de sa personne se multiplient ces dernières années, Olivier Mosset voit le Centre culturel suisse lui proposer une forme un peu différente d’exposition personnelle. Au reste, le terme de « personnelle » n’est pas vraiment exact car, comme l’intitulé l’indique, il s’agit davantage de pièces collaboratives, dans lesquelles le créateur suisse a convié d’autres plasticiens à présenter une œuvre ou bien a pensé avec eux une production spécifique.

JPEG - 226 ko
Chevrolet Bel Air 1965

Invité dans l’espace du Centre culturel suisse, Madjid Hakimi y dispose de grosses ampoules au fond d’un mini-couloir noir, happant d’entrée le spectateur parvenu au premier étage. Imaginée à l’origine par Jacob Kassay, une installation reprend les codes des salles de répétition de danse (miroirs, barres et disposition jouant sur l’horizontalité) tandis que deux panneaux de bois peints témoignent, comme les deux œuvres précédemment évoquées, de la participation d’Olivier Mosset au spectacle de Marie-Agnès Gillot monté à l’Opéra Garnier. La collaboration peut se faire plus prégnante encore lorsque la création est conçue à plusieurs dès l’origine : sculpture Judd’s Reject réalisée avec Mai-Thu Perret à partir d’une pièce laissée à l’abandon par Donald Judd, customisation d’une Chevrolet avec Jeffrey Schad, peinte ensuite par Vincent Szarek.

JPEG - 58.8 ko
Vue de l’exposition

Enfin, le travail à deux sait également se concevoir dans une perspective plus légère, Mosset reprend ainsi une partie de la scénographie de la rétrospective consacrée par le Centre Pompidou il y a deux ans à Bertrand Lavier. La vitrine qui abritait les Walt Disney Productions se trouve vidée de ses sculptures ; ne restent que la moquette, les murs et la forme triangulaire d’un espace inoccupé mais dont le rendu chromatique et géométrique imprègnent assurément la rétine.

François Bousquet
le 23/02/2014

À lire également

du 28/01/2011 au 10/04/2011
Echoes
(Centre Culturel Suisse)
19/05/2010
Je pense comme une (...)
(Centre Culturel Suisse)
du 28/05/2009 au 27/09/2009
VRAOUM ! Trésors de (...)
(Maison Rouge)
07/10/2002
Polyphonix 40
(Centre Culturel Suisse)