Senking

Dazed

(Raster-Noton / Metamkine)

 date de sortie

00/05/2012

 genre

Electronique

 style

Ambient / Electronica / Dubstep

 appréciation

 tags

Ambient / Dubstep / Electronica / Raster-Noton / Senking

 liens

Raster-Noton

 autres disques récents
Lawrence English + Stephen Vitiello
Fable
(Dragon’s Eye Recordings)
Eluvium
False Readings On
(Temporary Residence Ltd)
Teruyuki Nobuchika
Still Air
(Oktaf)
Zane Trow
The Transient Implosion
(Room40)

Entre les albums Pong (2011) et Capsize Recovery (2013), Senking a produit deux EP deux titres chez Raster Noton dont ce Dazed, sorti en 2012.

Logiquement ces deux EP étaient annonciateurs de l’album qui sortirait un an plus tard. L’ambiance générale est donc plutôt sombre, aidée en cela par des roulements de basses profondes, assez typiques d’une musique dubstep. Afin d’équilibrer ses compositions, l’Allemand met en lumières quelques bribes mélodiques et nous surprend même avec des élans d’orgue Hammond sur The Dance Hall Walk. Mais c’est surtout le chant qui étonne, conférant à cette face A une dimension pop inattendue, mais fort bien gérée.

Comme le suggère le titre, Closing Eyes est nettement plus posé. Il s’agit ici d’une sorte d’ambient au tempo nonchalant, où se côtoient sifflements mélodiques et ronronnement de basses lourdes. Encore une fois, une pièce particulièrement ample, invitant ici également quelques voix que l’on rapprochera d’un compte à rebours de la NASA avant le lancement d’un engin spatial.

Deux titres qui vont droit au but, jolis et efficaces.

Fabrice ALLARD
le 01/03/2014

À lire également

22/09/2010
Quad #1 : Aoki Takamasa
(Rex Club)
Senking
Capsize Recovery
(Raster-Noton)
Kangding Ray
Solens Arc
(Raster-Noton)
Frank Bretschneider
Sinn+Form
(Raster-Noton)