Marsen Jules

Beautyfear

(Oktaf / Import)

 date de sortie

27/01/2014

 genre

Electronique

 style

Ambient

 appréciation

 tags

Ambient / Marsen Jules / Oktaf

 liens

Marsen Jules
Oktaf

 autres disques récents
Luminance Ratio
Honey Ant Dreaming
(Alt.Vinyl)
Extreme Precautions
I
(In Paradisum)
Lawrence English + Stephen Vitiello
Fable
(Dragon’s Eye Recordings)
Eluvium
False Readings On
(Temporary Residence Ltd)

C’est sur son propre label, Oktaf, sur lequel avait déjà paru Nostalgia (album que nous avions manqué en 2011) que revient Marsen Jules, un peu moins d’un an après un disque sur 12k. À la différence de ce dernier, Beautyfear ne s’entoure d’aucune contrainte, et évolue sans point de départ matériel particulièrement identifié ; pour autant, on apprend que ce long-format a été composé pendant une résidence d’une semaine sur les hauteurs de Lisbonne et que, précisément, l’Allemand s’est inspiré de la vue sur la cité portugaise pour confectionner les douze pistes de cet album.

Comme souvent avec ce type de contexte, le résultat éprouve des difficultés à se départir d’une teinte très ornementale, à la limite du descriptif pictural, travaillant sur des nappes venant en flux et reflux, comme bercées par les mouvements du Tage. De même, l’ensemble paraît exagérer l’aspect évocateur et incitatif à la divagation, se contentant de superposer des textures à la richesse toute convenue pour qui écoute régulièrement ce genre de production. L’approche poétique, revendiquée par Martin Juhls semble même bien loin et, si c’est sans déplaisir que s’enchaîne ces cinquante-trois minutes de musique, c’est sans passion non plus, face à un témoignage relativement paresseux des qualités de l’Allemand.

François Bousquet
le 30/04/2014

À lire également

V/A
Draumar Um Kalt Sumar
(Sutemos)
Melodium
Hum Hum & Bla Bla EP
(Autres Directions in Music)
Marsen Jules
Marsen Jules At GRM
(Oktaf)