Fenster

The Pink Caves

(Morr Music / La Baleine)

 date de sortie

07/03/2014

 genre

Rock

 style

Indie

 appréciation

 écouter

12 extraits en streaming

 tags

Fenster / Indie / Morr Music

 liens

Morr Music
Fenster

 autres disques récents
Luminance Ratio
Honey Ant Dreaming
(Alt.Vinyl)
Extreme Precautions
I
(In Paradisum)
Lawrence English + Stephen Vitiello
Fable
(Dragon’s Eye Recordings)
Eluvium
False Readings On
(Temporary Residence Ltd)

Avec son miroir ornementé en couverture et son intitulé en forme d’oxymore, le nouvel album de Fenster avait tout pour se diriger vers une musique inquiétante et énigmatique, à rebours de certains morceaux de Bones, premier effort publié il y a deux ans et qui se signalait par un partage entre quelques titres opérant dans cette veine et d’autres, nettement plus folks et sautillants. Présente au premier plan sur la plupart des pistes, la voix de JJ Weihl se pare d’atours réverbérés et souligne précisément ce positionnement stylistique, en rajoutant peut-être un peu trop dans une posture lascivo-lynchéenne (beaucoup trop) abordée par de nombreuses chanteuses en vue ces derniers mois.

Quand la jeune femme laisse ses compères opérer au chant, l’ensemble perd en qualité, les timbres masculins s’assortissant moins bien avec l’instrumentation à la fois torturée et marmoréenne (Cat Emperor), même quand l’un d’entre eux force le trait en rendant sa voix la plus grave et la plus traînante possible (The Light). Revenant vers des titres chantés par Weihl, on se satisfera de la confrontation de sa voix avec des guitares plus incisives et des rythmiques quasi-tranchantes (On Repeat), manière de conforter l’impression que le groupe a tout à gagner à se mettre un peu en danger et à ne pas se limiter à quelques effets éculés.

François Bousquet
le 17/06/2014

À lire également

Populous
Queue for Love
(Morr Music)
Styrofoam
I’m What’s There
(Morr Music)
Manual
Until Tomorrow
(Morr Music)