René Margraff

Phasen

(Home Normal / Import)

 date de sortie

14/03/2014

 genre

Electronique

 style

Ambient

 appréciation

 tags

Ambient / ckid / Home Normal / Le Mépris / Pillowdiver / René Margraff

 liens

ckid
Le Mépris
Pillowdiver
Home Normal
René Margraff

 autres disques récents
Luminance Ratio
Honey Ant Dreaming
(Alt.Vinyl)
Extreme Precautions
I
(In Paradisum)
Lawrence English + Stephen Vitiello
Fable
(Dragon’s Eye Recordings)
Eluvium
False Readings On
(Temporary Residence Ltd)

Il y a quelques semaines, ces pages saluaient le nouveau projet de René Margraff (le trio Faures) et mentionnaient l’arrivée prochaine de la première sortie de l’Allemand sous son nom propre. Il est donc, à présent, temps de s’attacher à celle-ci, court album composé de huit pistes pour trente-six minutes, publié sur Home Normal (comme le disque de Faures). Musicalement, on sait Margraff capable d’opérer dans plusieurs styles ; pour Phasen, il fait le choix d’opérer dans une ambient composite, travaillant autour de nappes et textures hybrides, plutôt sombres et enveloppantes.

On l’imagine en lisant cette brève description : il s’agit typiquement du genre de musique qui s’appréhende particulièrement bien en concert mais qui, sur disque, peut peiner à toucher. Précisément, c’est avec quelques regrets qu’on est contraint de faire le constat suivant : sur ce premier album, René Margraff livre une forme d’ « ambient au kilomètre », ensemble assez basique, pour ne pas dire paresseux, de morceaux à la progression circonscrite, se limitant à intégrer certains nouveaux éléments. Pour constituer son atmosphère, l’Allemand a recours à quelques bruits métalliques (parfois très présents comme sur Rain (For Jeff Hanneman), avec ses saturations censées figurer la pluie), histoire d’accentuer encore l’aspect inquiétant d’une musique qui, par essence, l’est déjà pas mal. De même, il lui est possible de souligner la luminosité de certaines touches (EV, The Horror), dans une démarche là encore tout sauf originale.

Notre jugement est peut-être un peu sévère, les compositions de Margraff n’ayant rien d’honteux, mais il est probablement révélateur d’une déception avérée, résultante des (hautes) attentes placées dans ce long-format. De deux choses l’une maintenant : soit l’Allemand relève le niveau à l’avenir, soit on n’aura d’oreilles que pour ses (nombreux) autres projets, autrement plus probants.

François Bousquet
le 20/06/2014

À lire également

Pillowdiver
Tony On A Bike (EP)
(Under The Spire)
Juxta Phona
We Will Not Be Silence
(Home Normal)
Orla Wren
Book Of The Folded Forest
(Home Normal)
Astrïd
Butterfly In The Snowfall
(Home Normal)