Kidkanevil

My Little Ghost

(flau / Import)

 date de sortie

09/05/2014

 genre

Electronique

 style

Electronica

 appréciation

 tags

Electronica / flau / Kidkanevil

 liens

flau
Kidkanevil

 autres disques récents
France Jobin + Fabio Perletta
Mirror Neurons
(Dragon’s Eye Recordings)
Gareth Dickson
Orwell Court
(12k)
Ryan Teague
Site Specific
(King Tree)
Loscil
Monument Builders
(Kranky)

Des albums à foison (c’est le septième en autant d’années), un maxi tous les deux ans, des sorties sous son nom propre : Kidkanevil n’est pas du genre paresseux. Et pourtant, c’est la première fois qu’on évoque les travaux de Gerard Roberts sur ces pages, à la faveur de la publication sur flau de My Little Ghost, album, riche de ses nombreux invités, principalement piochés sur le label japonais (Cuushe, Submerse, Cokiyu, Lullatone).

Au vu de cette liste, on comprend aisément le style dans lequel évolue Kidkanevil, soit une electronica poppy, faite de courts morceaux (trois minutes et vingt secondes de moyenne), aux mélodies immédiates, légères et bondissantes, et à l’atmosphère volontiers primesautière voire sautillante. Cela conduit le Berlinois à délivrer des morceaux tout à fait probants, nonobstant leur caractère extrêmement entendu, comme Oyasumi.

La dimension « bubblegum » de l’ensemble (ou, de manière moins respectueuse, l’aspect un peu « cheap ») n’étant jamais loin, on est bien aise de retrouver un titre comme Dimension Bomb, un peu plus sombre que les autres. Celui-ci étant assez seul, au milieu de treize autres vignettes assez similaires, on se trouve, globalement, face à un album un rien trop linéaire et convenu dont l’écoute n’a, cependant, rien de honteux ou désagréable.

François Bousquet
le 24/07/2014

À lire également

Masayoshi Fujita
Stories
(flau)
Colophon
Love Loops
(flau)
Ikebana
When You Arrive There
(flau)
Danny Norbury
Light In August
(flau)