Shivers

s/t

(Miasmah / Import)

 date de sortie

20/06/2014

 genre

Rock

 style

Expérimental / Free

 appréciation

 tags

Expérimental / Free / Gareth Davis / Machinefabriek / Miasmah / Shivers

 liens

Machinefabriek
Miasmah
Gareth Davis

 autres disques récents
Eluvium
False Readings On
(Temporary Residence Ltd)
Teruyuki Nobuchika
Still Air
(Oktaf)
Zane Trow
The Transient Implosion
(Room40)
(ghost)
The First Time You Opened Your Eyes
(Sound in Silence)

Adepte de musique inquiétante et expérimentale, ainsi que des rencontres entre musiciens pour former un groupe plus ou moins éphémère (on se souvient du premier album de B/B/S/), Miasmah était le label attendu pour héberger le premier long-format de Shivers. De fait, cette formation s’est constituée autour de Rutger Zuydervelt (alias Machinefabriek), Gareth Davis (déjà croisé sur Miasmah aux côtés de Frances-Marie Uitti, mais aussi auteur de disques avec Machinefabriek) et Leo Fabriek (ayant également collaboré avec ce même Néerlandais).

C’est bien ce dernier qui sert donc de point de rencontre des trois intervenants, réunis pour une grosse demi-heure entre improvisations et expérimentations, portées par ses interventions électroniques tandis que Davis opère à la clarinette et Fabriek à la batterie. Cette combinaison les conduit à livrer des morceaux à la limite de la caricature du free-jazz-rock (Otomo et ses poussées de clarinette sur tapis fiévreux de batterie) ou à tout tenter pour faire passer les composantes grésillantes de Zuydervelt devant celles de ses partenaires (le début de Rabid).

Assez logiquement, quand le caractère débridé et enflammé s’éteint, l’ensemble devient plus séduisant, laissant exister pleinement la clarinette (la fin de Rabid et le caudal Replicant, morceau le plus intéressant de l’album) ou sachant habilement contenir les velléités de chacun (le court et intense Brood). Alors éloigné des passages obligés du free, Shivers peut déployer un propos plus singulier et justifier la réunion de ses trois personnalités.

François Bousquet
le 26/08/2014

À lire également

Gabriel Saloman
Soldier’s Requiem
(Miasmah)
Kaboom Karavan
Barra Barra
(Miasmah)
Elegi
Varde
(Miasmah)
Tim Catlin & Machinefabriek
Glisten
(Low Point)