Sawako

Nu.it

(Baskaru / COD&S Distribution)

 date de sortie

04/07/2014

 genre

Electronique

 style

Ambient

 appréciation

 tags

Ambient / Baskaru / Sawako

 liens

Sawako
Baskaru

 autres disques récents
Resina
s/t
(130701)
Altars Altars
Small Hours
(Home Normal)
Monty Adkins
Unfurling Streams
(Crónica Electronica)
Dakota Suite | Vampillia
The Sea Is Never Full
(Karaoke Kalk)

Après plusieurs sorties sur 12k (deux albums, une participation à une compilation de lives), Sawako quitte la structure new-yorkaise pour se trouver hébergée chez Baskaru (de toute façon, depuis ses débuts, la Japonaise navigue de label en label). Ce changement s’accompagne musicalement puisque la jeune femme pousse la logique entrevue dans ses travaux les plus récents, délaissant complètement le chant au profit d’instrumentaux plus contemplatifs, de titres ambient assez dépouillés, travaillant sur leur caractère évocateur.

À ce titre, dès l’intitulé de l’album, le ton est donné, avec ce faux jeu de mots profitant du fait d’être sur un label français pour souligner la connexion entre la nuit et sa musique, pensée pour être écoutée dans un climat de quiétude. Sobriété des matériaux, faible oscillation des textures, discrétion de l’ensemble des caractéristiques forment ainsi le fondement des neuf morceaux de ce court album. Sans surprise, c’est quand les pistes travaillent un peu plus dans la durée (les cinq minutes et quinze secondes de F.light ou bien les six minutes de In.fini, par exemple) que le propos peut se déployer avec plus d’aisance et se faire davantage convaincant que lorsqu’il est resserré en moins de trois minutes.

Comme sur ses précédents efforts, l’apparition de sonorités un peu autres ou différentes se montre particulièrement satisfaisante, à l’image des petites notes sèches et piquées de Piano Cote. Le tout compose un album plutôt convaincant, pour un peu qu’on ne sature pas déjà de propositions ambient et qu’on soit prêt à passer outre la coquetterie facile des intitulés avec ces points au milieu des mots.

François Bousquet
le 12/09/2014

À lire également

Gintas K
Slow
(Baskaru)
Hypo
Random Veneziano
(Active Suspension)
Symbiosis Orchestra
Live Journeys
(Baskaru)
Ethan Rose
Oaks
(Baskaru)