Dryft

The Blur Vent

(n5MD / Import)

 date de sortie

08/07/2014

 genre

Electronique

 style

Electronica

 appréciation

 écouter

10 extraits en streaming

 tags

Bitcrush / Dryft / Electronica / n5MD

 liens

Bitcrush
n5MD
Dryft

 autres disques récents
1982
Chromola
(Hubro)
Kangding Ray
Hyper Opal Mantis
(Stroboscopic Artefacts)
James Murray
Killing Ghosts
(Home Normal)
Dag Rosenqvist & Matthew Collings
Hello Darkness
(Denovali Records)

Après avoir réactivé son projet Dryft en 2010, Mike Cadoo a donc décidé d’alterner les sorties sous ce pseudonyme avec celles réalisées en tant que Bitcrush. On se souvient que Dryft se distingue, musicalement, par une présence assez marquée de rythmiques, croisées avec des nappes mélodiques assez chatoyantes, concoctant ainsi une version aérienne et synthétique du post-rock électronisé cher à n5MD.

Si l’aspect entraînant et vertigineux de la combinaison décrite livre quelques belles réussites (Capsize Ctrl, The Long Four Pt. 1), que l’on trouve aussi lorsqu’une guitare se charge des parties chromatiques (Slow Jimmy, l’États-unien ne se limite pas à ce type d’arrangement, sachant également aller plus franchement du côté de l’electronica (B.Prof). En revanche, les titres au tempo plus ralenti versent trop ostensiblement dans un aspect laid-back à la limite de l’émollience (These Walls, Blue Windows).

Au total, les quarante-sept minutes de The Blur Vent s’écoulent quand même avec un intérêt certain, même si nos certitudes en matière de post-rock électronisé, pas plus que celles concernant les différents projets de Mike Cadoo, ne seront guère bouleversées par ce nouvel album.

François Bousquet
le 15/09/2014

À lire également

Near The Parenthesis
L’Eixample
(n5MD)
Near The Parenthesis
Japanese For Beginners
(n5MD)
Arc Lab
No Spectre
(n5MD)